Politique

Faure à la messe inaugurale du pape François

Le pape François a reçu ses emblèmes pontificaux mardi place Saint-Pierre devant le président du Togo Faure Gnassingbé. La messe inaugurale de son pontificat à débuté à 9h30 (8h30 TU) devant près de 500.000 personnes.

Le cardinal protodiacre, le français Jean-Louis Tauran, a posé sur ses épaules le pallium, bande d’étoffe qui se porte sur la chasuble.

Puis le doyen du collège cardinalice, le cardinal italien Angelo Sodano, lui a passé à la main droite l’anneau du pêcheur.
 
 Le pallium et l’anneau constituent les attributs du pouvoir pontifical.
 
 Vêtu d’une chasuble et d’une mitre blanches, le pape François s’était auparavant recueilli sur la tombe de Saint Pierre, le fondateur de l’Eglise, accompagné par les patriarches des Eglises catholiques orientales.
 

La foule massée Place St Pierre. Le drapeau togolais est bien présent

Ensuite, suivant le rituel, six cardinaux, représentant l’ensemble du collège cardinalice, sont venus lui jurer obéissance. Puis le nouveau pape a entamé sa messe inaugurale sur le parvis de la basilique Saint-Pierre, face à une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement, des centaines d’ecclésiastiques et des dizaines de milliers de fidèles.

Le vrai pouvoir d’un pape est le service humble, concret, a déclaré le Saint-Père place Saint-Pierre, exhortant les religieux à ne pas avoir peur de la tendresse.

Le nouveau pape argentin a estimé qu’un pape doit ouvrir les bras pour (…) accueillir avec affection et tendresse toute l’humanité, spécialement les plus faibles, les plus pauvres, les plus petits. Nous ne devons pas avoir peur de la bonté, et même pas non plus de la tendresse!, s’est exclamé le pape François dans son homélie.

A la fin de la messe, le président togolais a pu échanger quelques mots avec le pape. Il lui a ainsi présenté « les bons voeux du Togo ».

Publier un Commentaire