Politique

Mohamed Loum: Sa lettre qui fait polémique!

Loméinfos.com vous propose l’intégralité de la lettre de Mohame Loum qui charge le confrère Tony Sodji. Ce dernier a formellement démenti les propos du supposé sénégalais. « Ce n’est pas ce jeune qui a écrit cette lettre. Je sais bien la main noire derrière cette note » a déclaré vendredi matin dans l’émission Club de la presse sur Canal FM.

 

Camp de la Gendarmerie ce 16 mars 2013
Salut Monsieur Jean Pierre FABRE
Tout ce qui se passe actuellement n’est qu’un coup essentiellement monté par des éléments du SRI Gendarmerie de Lomé.
Le 18 Janvier 2013 à 19h35 a été la date de mon arrestation au Bar Réservoir de Château de BE suite à un rendez-vous que m’a donné le journaliste (SODJI Tony), m’entrainant ainsi dans un piège qu’il avait préparé en complicité avec les forces de l’ordre.
J’y ai été arrêté, frappé, torturé depuis le Bar Réservoir du Château d’Eau, durant tout le parcours jusqu’au camp de la gendarmerie nationale.
La nuit du 18 au 21 janvier a été le pire moment de ma vie. Les Capitaines AKAKPO, YANANI, AGNENDA, et un MDL Chef du nom d’ALIDOU m’ont demandé de coopérer avec eux.
Tout ce que j’ai déclaré sur les réunions du 5 au 8 Janvier tenues au siège de l’ANC sont faux et archifaux. Tout comme les prétendues cérémonies auxquelles furent soumis les jeunes requis pour l’incendie du Grand Marché de Lomé, au cimetière de Kamalodo ne sont que des mensonges conjointement préparés par Tony SODJI et les officiers enquêteurs du SRI
Aucune enquête n’a été faite. Les Enquêteurs du SRI ont basé leur interpellations sur des photos des responsables de l’ANC tels que sa garde rapprochée et même ma photo et bien d’autres jeunes qui participent aux manifestations de l’ANC. Toutes ces photos ont été prises par le journaliste SODJI Tony au cours des manifestations de l’opposition. Monsieur Eric DUPUY, Monsieur Claude AMEGANVI, Monsieur AMORIN Alexandre sont des personnages politiques visés, et d’autres responsables que je connais bien mais dont j’ignore les noms.
Ces Capitaines ont convaincu le Procureur et le Doyen des Juges par des mensonges. Tout ce que j’ai déclaré devant le Procureur m’a été dicté par les soins des trois capitaines, et mémorisé, par des entrainements répétitifs. A vrai dire tout cela ne constitue que des montages pour accabler les personnes visées.
Ils m’ont remis de l’argent et ont promis de m’extrader après la procédure judiciaire, et que je serai le héros de ces enquêtes mensongères, et que j’aurai une grosse récompense de la part du Chef de l’Etat.
Le Procureur de la République m’a affirmé qu’il prendra des soins particuliers pour assurer ma sécurité. Il devient urgent de procéder à l’arrestation de SODJI et de ces capitaines gangsters, car je suis entre les mains des terroristes.
Je pense à vous patriote de la liberté. Prenez soins de moi s’il vous plait.
SIGNE MOHAMED LOUM

Publier un Commentaire