Réligion et Culture

Musique/Jad Fosis : « la bénédiction ne s´achète pas »

Jad Fozis n’a pas la langue de bois. L’artiste de la musique togolais a lancé cette semaine « Pastor Bubutor », le titre d’un single réalisé en featuring avec Master Popa et Ethane qui s’en prend aux pasteurs qui  profitent de manière abusive de la naïveté des fidèles. Le morceau qui annonce le nouvel album « Jad fotis » de l’artiste est une invite aux hommes de Dieu a plus de responsabilité dans l’exercice de leur noble métier. L’artiste a accepté répondre en exclusivité aux questions de notre rédaction.

Bonjour Jad Fosis, pourquoi ce coup de gueule à votre retour sur la scène musicale ?

Bonjour. Vous  savez, je suis choqué par ses pasteurs alimentaires qui profitent de la misère des gens pour s´enrichir. C’est un problème qui ronge vraiment la société et personne n’a le courage de dire á ces faux pasteurs qu’ils  font vraiment de victimes et d´ouvrir les yeux á ces naïfs fidèles. Le royaume de Dieu et la bénédiction divine ne sont pas dans les mains  de ces faux et alimentaires pasteurs. Bref la bénédiction ne s´achète pas.

Jad Fozis et Master Popa, deux générations différentes. Racontez-vous votre rencontre

Au fait Master Popa est un jeune très humble et qui a soif de la connaissance. J ai l´habitude de dire que j’enseignerai a ceux qui veulent apprendre ce que ce monde m´a enseigné. Le jeune a quelque chose que je n’ai pas. Sa connaissance et la mienne peuvent donner quelque chose et c´est parti. En plus sa façon de faire la musique me plait en plus sa sérénité quand il travaille. Je n’ai pas de problème avec la nouvelle génération qui me suit au contraire. Je veux apporter mon savoir faire à cette génération et apprendre aussi chez elle car la connaissance est un baobab et personne ne peut l´embrasser.

Un mot de la fin

 Je dirai á mes fans qu’ils auront bientôt mon nouvel album qu’ils attendent depuis longtemps. Je leur dit également merci pour cette longue attente.

{fcomment}

Publier un Commentaire