Politique

Pedro Amouzou: »la justice togolaise en fait trop »

Dans une interview accordée au site icilome ce samedi, Pedro Amouzou journaliste et membre influent du collectif sauvons le Togo fait le point sur l’actualité politique nationale. Interrogé sur l’inculpation des trois avocats du collectif dans l’affaire d’incendie criminelle qui a ravagé les marchés de Lomé, le directeur de publication du journal « Crocodile » a estimé que la justice ne détient pas de preuves.

« Il faut dire que la justice togolaise en fait trop. Je crois que le doyen des juges d’instruction en fait trop, parce que, il n’y a rien pour inculper Mes Zeus Ajavon, Jil-Benoît Afangbédji et Raphaël Kpandé-Adzaré, rien qui puisse permettre à la justice d’inculper qui que ce soit jusqu’à présent dans cette affaire.Avant d’inculper quelqu’un, il faut apporter la preuve, jusqu’à présent la justice n’a pas encore apporter la preuve, que, ceux qui sont inculpés sont les vrais auteurs des incendies.

Ce qui est curieux, on leur demande de ne pas parler. On accuse des gens et on leur demande de ne pas parler. Vous les voyez, ils sont venus à cette marche. On ne peut pas leur interdire de parler. Ce que le juge peut demander, c’est que, ils sont des avocats et on peut leur demander de ne pas parler du secret d’instruction. Mais, leur demander de ne pas parler, ils sont des citoyens comme tout le monde, ils ont le droit à la parole et notre constitution est claire là-dessus. Nous avons le droit de parler, le droit d’aller et de venir, le droit de dire et d’émettre nos opinions.

Aucune justice ne peut aller contre la Constitution. Les avocats vont parler seulement, ils ne parleront pas du secret d’instruction. Mais en dehors de cela, ils ont droit à la parole », a-t-il déclaré.

Publier un Commentaire