Societé

Confidentiel : Les agents recenseurs plombent l’opération

Nous n’avons pas fait le tour de tous les centres de recensement de Lomé, mais la remarque  est la même dans les cinq que nous avons pu visiter. Les opérateurs de saisie qui ont pour mission de délivrer les cartes d’électeurs aux citoyens font preuve d’un laxisme sans précédent.  En dehors des problèmes techniques et de manque d’équipement (carburant, éclairage) les agents recenseurs selon une source proche de l’opération ont décidé à l’unanimité de ralentir l’opération pour une éventuelle prolongation de la période du recensement.

« En réalité il n’a y a pas que des problèmes techniques, nous nous sommes entendus  dans notre centre pour ralentir les enroulements. Nous voulons une prolongation d’une semaine »,

a confié sans scrupule une opératrice de saisie à notre rédaction. C’est sans compter avec la vigilance de la CENI (Commission Electorale  Nationale Indépendante) qui, on ne sait pour quelle raison veut éviter le prolongement de l’opération : 

« La CENI pour palier le retard constaté multiplie les kits et agents dans les bureaux, mais ça n’avance toujours pas », précise la source.

Après la première zone, la seconde phase du recensement à démarré depuis le 12 avril.

Publier un Commentaire