Societé

Gouvernement-STT : Vers une sortie de crise

Au lendemain de la suspension du mot d’ordre de grève qui paralyse les activités au Togo depuis quelques jours, les responsables de la Synergie des Travailleurs du Togo ont entamé les discussions ce mari avec cinq membres du gouvernement. Au sortir de  cette première séance de travail, les deux parties son unanime sur la qualité des échanges et le souhait de part et d’autres de mettre fin  à la crise.

« Nos échanges ce sont passés dans de très bonnes conditions. Il y a eu de la sincérité dans les échanges. Il y a 8 points ; nous avons discuté de tous les points. Lorsque des négociations s’ouvrent pour des revendications sur des questions aussi complexes, on n’arrive pas comme ça de but en blanc à trancher. Il ne s’agit pas de trancher, il s’agit de s’entendre. Il y a des calculs, il y a beaucoup de choses à faire et ils ont tout à fait compris cela.  Je reconnais qu’il y a une grande impatience, de ceux qui se sentent concernés par toutes ces discutions mais le gouvernement est également conscient de cela et est très préoccupé d’arriver à des solutions qui apaise tout le monde », a déclaré le ministre de l’enseignement supérieur Nikoé Broom.

De son côté malgré l’éphorie, la Synergie des travailleurs du Togo tient à préciser qu’il ne s’agit que d’une phase préliminaire.

« Nous sommes confiants, l’atmosphère qui a régné aujourd’hui prévaut  l’accalmie et la sérénité. Il n’y a pas de problème. Nous avons débuté les négociations sur notre plateforme de revendications. On est juste dans les préliminaires, les discussions continueront dans les jours à venir.

Publier un Commentaire