Politique

Les partis politiques togolais peuvent à présent commencer par sourire

Le chef de l’état soutient un avant-projet de loi portant sur le financement public des partis politiques et des campagnes électorales a été examiné mercredi en conseil des ministres, réuni à Kara (420 km au nord de Lomé).

Ce texte marque un pas de plus, une avancée pour garantir des élections transparentes libres et crédibles, souligne le communiqué final présenté par le ministre Octave Broohm de l’enseignement supérieur. 

L’objectif est d’assurer une participation équitable de tous aux consultations électorales en instituant une contribution publique de financement des campagnes électorales. L’avant-projet encourage également la parité homme/femme en accordant un bonus financier aux listes féminisées. 

Le Togo organisera sous peu un scrutin législatif et local.

Publier un Commentaire