Politique

Partage du pouvoir: Homawoo fier de l’accord RPT-UFC

Trois ans après l’accord RPT-UFC, l’Union des forces du Changement n’est visiblement pas déçu de son choix politique. Le parti de Gil Christ Olympio fait un bilan élogieux de ce partenariat qui a fait couler d’ancre à sa naissance. Dans un entretien  accordé aux confrères de republicoftogo, Jean-Claude Homawoo l’un des dirigeants de l’UFC se montre satisfait.

« Cet accord, dont nous sommes très fiers, a eu des effets largement positifs sur la vie politique au Togo. Pendant des années, la vive tension entre l’UFC et le pouvoir avait créé d’importantes difficultés. Mais aujourd’hui, les rencontres fréquentes entre le président Faure Gnassingbé et Gilchrist Olympio permettent de tout mettre à plat, de tout se dire, sans tabous, sans animosité dans un esprit de collaboration pro-actif.

Les investisseurs ont horreur de l’instabilité. Aussi, le climat de paix retrouvé grâce à cet accord est une avancée majeure pour notre pays. Personne ne peut le nier.

L’accord politique a favorisé la mise en œuvre d’un programme de développement. Je veux parler des infrastructures, de la modernisation des secteurs de l’éducation, de la santé, de l’agriculture. Bien sûr, les Togolais ne voient pas encore forcément d’amélioration au niveau de leur porte monnaie ou de l’emploi, mais cela va venir. »

Publier un Commentaire