Politique

Législatives : 40 journalistes en formation sur la sécurité et les droits de l’homme

Les journalistes et les forces de l’ordre et de sécurités sont deux acteurs qui se côtoient fréquemment sur le terrain en ces périodes électorales. Au regard de la tension permanente entre ces deux entités, l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) avec le soutient financier de la Fédération internationale des journalistes forme depuis ce lundi une quarantaine de professionnels de medias togolais sur le thème : « Comment construire une sécurité et des droits de l’homme dans les médias au Togo ».  Cette formation de trois jours permettra aux participants d’être mieux outillés pour la couverture médiatique en période électorale tout en entretenant une bonne relation avec la FOSEL.

« Cet atelier va renforcer les capacités des journalistes surtout des points focaux que nous auront à déployer sur tout l’étendu du territoire dans le cadre de l’opération Haute protection  des journalistes en période électorale », explique Crédo Tete, secrétaire général de l’UJIT. Le ministère de la sécurité a mis à la disposition des journalistes des points focaux qui répondront à toutes leurs interrogations.

Plusieurs modules, portant entre autres sur le processus électoral et les médias, campagnes électorales et nouveaux médias meubleront les travaux.

Les élections législatives, initialement prévues pour le 21 juillet, sont reportées à la suite d’une énième discussion entre gouvernement et opposition. Les indiscrétions annoncent la date du 25 juillet.   

 

 

 

 

Publier un Commentaire