Politique

Togo : Le Président Faure Gnassingbé a réussi un scrutin pluriel

Les Togolais viennent de suivre la fin du dépouillement des bulletins de vote sur tout le territoire. En attendant la centralisation des résultats par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) les Togolais se serrent les coudes. « C’est un président honnête et démocrate que j’ai vu mettre son bulletin dans l’urne », a confié un électeur au centre de vote de l’Ecole du Camp Général Eyadema, qui venait lui aussi d’accomplir son devoir civique. Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a réussi à dissiper la tension apparente qui était amplifiée par certaines chaînes de radio qui se livraient au zèle du sensationnel.

Les opérations de vote se sont bien déroulées dans leur globalité, à part quelques retards et difficultés d’ouverture des Bureaux de vote. Ceux qui ont ouvert avec plus d’une heure de retard ont eu droit à une dérogation de la part de la CENI pour fermer plus tard par rapport aux autres. Le dépouillement a été fait dans une transparence totale, et les résultats affichés devant chaque bureau de vote ; ce qui montre la totale puissance et responsabilité de la CENI en matière d’organisation et de supervision des élections.

Les Togolais ont ainsi plébiscité la démocratie et attendent maintenant que le scrutin proportionnel à la plus forte moyenne leur donne l’image et la pyramide des choix qu’ils ont opérés ce 25 juillet 2013. Il faut noter que le manteau de démocrate attribué et collé au Chef de l’Etat togolais par ses compatriotes n’est pas le fruit du hasard. Pour la première fois au Togo, candidats de toutes tendances ont pu battre campagne avec les moyens de l’Etat, dans l’équité de leur représentativité. Le Président Faure Gnassingbé a joué également et de façon déterminée à la neutralité vis-à-vis des compétiteurs, y compris vis-à-vis des candidats de son propre parti politique – l’Union pour la République (UNIR) – qu’il a créé il y a quinze mois treize jours au jour du premier scrutin auquel il participe.

Les écrans géants sont postés dans les grands coins de la capitale Lomé, et les Togolais pourront suivre en direct  et dans quelques heures la proclamation des résultats par la CENI qui les transmettra à la Cour Constitutionnelle pour validation.

Publier un Commentaire