Politique

Togo/législatives : les candidats de L’UFC ont prêté serment

Les candidats de l’UFC (Union des Forces de Changement) au législatives du 21 juillet prochain ont prêté serment ce mardi 2 juillet 2013 à Lomé. Un congrès  extraordinaire a servi de cadre de présentation des candidats, en présence du Président national Gilchrist Olympio, des  militants et sympathisants du parti.

  Au total, 182 candidats ont été présentés au public couvrant ainsi les 30 circonscriptions électorales.  Deux principales raisons motivent la participation du parti aux législatives 2013. D’ abord,  pour «engager les reformes institutionnelles et constitutionnelles » et ensuite, pour  « réaliser l’alternance en 2015 au Togo »,  a indiqué le président  national de l’UFC Gilchrist Olympio.

Lors de cette cérémonie, les futurs représentants de l’UFC à l’Assemblée Nationale et les représentants du parti dans les CELI ont, tour à tour, prêté serment. Serment qui leur confère le droit  d’ « œuvrer  à l’avancement  de la nation par le travail du parti au parlement prochain». Pour Djimon ORE, 3è vice-présent du parti,  il faut que le parti gagne impérativement ces élections.

L’UFC  ambitionne d’avoir 46 députés sur les 91 qui composeront le prochain hémicycle. Pour ce fait, le parti prône « l’alternance pacifique » et appelle ses électeurs à un vote « utile ».

 

Publier un Commentaire