Politique

Législatives 2013 : Unir conteste les résultats du Grand Lomé

Union pour la République (Unir) venue en tête des récentes législatives avec  la majorité absolue ( 62 sièges) ne semble pas être satisfaite. Elle a saisi la cour constitutionnelle pour constater des irrégularités lors du vote dans certains centres du Grand. Sans surprise, le parti du président de la République conteste le déroulement des élections à Bè, coin de Lomé considéré comme fief de l’opposition. Avec son écrasante majorité, UNIR avait-elle besoin de saisir la cour constitutionnelle pour procéder aux réformes longtemps souhaitées par la population ?

Ce recours formulé par UNIR n’inquiète pas l’ANC (Alliance Nationale pour le changement), également candidate aux dernières élections sous les couleurs du Collectif Sauvons Togo.  Selon Eric Dupui, le responsable de la communication du parti, l’ANC serait heureuse si la cour annule le vote de Bè et renvoie les électeurs aux urnes à nouveaux. Il estime que son parti gagnerait un siège de plus car ils feront tout pour avoir le vote des électeurs qui se sont abstenus le 25 juillet.

Le Grand Lomé comportait 10 sièges, dont 7 remportés par l’ANC/CST (opposition), 1 par Arc en Ciel (opposition) et 2 par UNIR.

Publier un Commentaire