Faits divers

Togo : Un jeune arrêté en flagrant délit dans un cimetière en possession d’ossements humains

Crane et ossements humains, fraichement exhumés d’une tombe par deux jeunes, respectivement Beaugard et Elomvi. C’est le fait ignoble qui s’était passé ce mercredi aux environs de 13 heures dans le quartier Djidjolé-Batomè, non loin du siège de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS), parti politique de Agbéyomé Kodjo.

Pris tous deux en flagrant délit, Beaugard maçon de formation, habitant du quartier et très connu, qui est l’un des profanateurs, a réussi à prendre la fuite avant de se faire arrêté quelques heures plus tard, selon les informations.

Selon les témoignages d’un habitant voisin du cimetière, c’est son petit-frère qui a observé la sale besogne depuis leur fenêtre ouverte sur le cimetière. « Mon petit-frère a ouvert notre fenêtre et a vu les deux hommes accroupis sur une tombe. Il m’a demandé de venir voir et à peine j’ai jeté un coup d’œil que j’ai vu les deux jeunes hommes avec le crane humain tenu par l’un d’entre eux. J’ai aussitôt escaladé le mur et je leur ai demandé ce qu’ils sont en train de faire et qui les a envoyés », a-t-il affirmé. « Rien ne te regarde ici, ma tante même propriétaire de ce cimetière sait que je suis ici », a rapporté ce témoin qui a demandé, selon ses propres déclarations, aux deux malfaiteurs de l’accompagner chez la tante dont il s’agit. Et c’est à la sortie du cimetière que Beaugard aurait pris la fuite abandonnant son coauteur, Elomvi qui serait en classe de première selon les propos de son tuteur, avec le sac contenant les objets recherchés. Elomvi se serait sérieusement battu avec ce témoin qui a toutefois réussi à le maîtriser avec l’aide de la foule arrivée à l’improviste.

Source: telegramme228

Publier un Commentaire