Afrique

Le Togo encore honoré par ses 500 soldats décorés d’une médaille de l’ONU

Depuis le Haïti jusqu’au Mali en passant par la République centrafricaine, la Guinée-Bissau, la RDC, la Côte d’Ivoire, le Darfour, etc., les éléments des Forces Armées Togolaises (FAT) ont fait preuve de dynamisme et de discipline, mais surtout d’efficacité. A la base, ils ont reçu une formation de qualité au service militaire. A travers plusieurs manœuvres militaires, ils ont assimilé l’essentiel du Droit international Humanitaire (DUH) pour la protection des droits des personnes déplacées ou réfugiées, la prévention de l’enrôlement des enfants soldats et la protection des personnalités notamment des pays en guerre ou en post-conflit.

Ces qualités avaient déjà conduit en 1990, le général français Michel Guignon à dire aux FAT : « Le dynamisme de vos cadres, la discipline de vos troupes et l’ardeur de vos unités sont les manifestations les plus visibles de vos valeurs… »

Le 18ème bataillon militaire togolais de la l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI)  vient ainsi de recevoir la Médaille de l’ONU le 18 septembre lors d’une cérémonie présidée par le Commandant de la Force de l’ONUCI, le Gal Muhammad Iqbal Asi.

Depuis avril dernier, les 500 militaires du 18ème bataillon togolais participent à la sécurité du Palais présidentiel et de l’Aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Source: www.togopage.com

Publier un Commentaire