Coopération

Togo – Intenses activités politiques et diplomatiques pour Faure Gnassingbé

Le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu samedi dernier le président élu du Mali, Ibrahim Boubakar Kéïta (IBK) à Kara (425 km au Nord de Lomé) dans le cadre d’une visite de remerciement et de coopération renforcée entre le Togo et le Mali. Elu au second tour de l’élection présidentielle et félicité par son adversaire dans un fair-play qui doit faire école, il s’est donné le devoir de remercier ses voisins ou tout court, les pays amis qui ont volé sans attendre au secours de son pays menacé de disparition par la poussée islamo-terroriste qui s’était emparé du Nord du pays.

Un périple régional pour remercier et inviter les Chefs d’Etats amis à son investiture le 4 septembre, mais qui a eu une signification profonde à l’étape du Togo. En effet, de tous les pays visités, c’est au Togo que le Président IBK a eu la paix profonde de passer la nuit, pour se ressourcer encore de la philosophie pacifiste et panafricaniste de l’ancien Président Togolais Gnassingbé Eyadema, Père Magnanime de la Paix. Manifestant sa profonde reconnaissance au Togo pour ce que fut Eyadema pour l’intégration et la paix en Afrique, IBK n’a pas hésité à commander une messe pour le repos éternel de l’âme du Père de la Nation togolaise, messe à laquelle il participer personnellement avant de poursuivre sa tournée au Niger.

Ibrahim Boubakar Kéïta avait déjà entretenu de très bonnes relations avec le Togo alors qu’il était président de l’Assemblée Nationale du Mali.

Cette activité diplomatique du Président Faure Gnassingbé s’est greffée sur les consultations politiques qu’il mène pour former un nouveau Gouvernement pour le Togo après la démission du Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu. Cette démission fait suite à l’élection législative du 25 juillet dernier qui a connu la victoire écrasante de l’Union pour la République (UNIR), parti présidentiel. Après la formation du Bureau de l’Assemblée nationale dont Dama Dramani tient le perchoir, les Togolais doivent patienter encore quelques heures ou jours pour connaître le nom du nouveau locataire de la Primature.

Publier un Commentaire