Coopération

La France et le Togo plus amis

Le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey a rencontré hier au Quai d’Orsay, son homologue Laurent Fabius pour discuter du renforcement de la coopération entre leurs deux pays. La France et le Togo entendent devenir plus amis, notamment après avoir travaillé ensemble au Conseil de Sécurité des Nations-Unies sur la guerre en Syrie, le nucléaire iranien où ils ont œuvré à obtenir des gestes de collaboration de la part de Téhéran, mais aussi et surtout pour le retour de la paix au Mali.

Robert Dussey et Laurent Fabius ont également abordé la dégradation de la situation en République Centrafricaine, la tension à l’Est de la RD Congo. En dehors de leur travail au Conseil de Sécurité, la France et le Togo ont été des premiers à déployer des troupes et de la logistique au Nord mali pour mettre en déroute AQMI et les mouvements sécessionnistes. Le Togo achève son mandat de membre non permanent au Conseil à New York fin 2013, et sera remplacé avec le Maroc par le Tchad et le Nigeria. La France, membre permanent, aura toujours besoin des contributions du Togo pour atteindre ses objectifs en matière de diplomatie au service de la paix en Afrique et dans le monde.

La rencontre entre Dussey et Fabius se situe dans le cadre de la préparation du prochain voyage officiel du Président Faure Essozimna Gnassingbé, probablement en décembre prochain. Le Togo a accompli d’énormes progrès dans les domaines des Droits de l’Homme, de la bonne gouvernance, de la modernisation et le développement des infrastructures, dans l’approfondissement du fonctionnement démocratique des institutions de la République.

Selon nos informations, la France envisage de soutenir l’organisation d’une table ronde des bailleurs de fonds pour appuyer la SCAPE du Togo (Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi).

Publier un Commentaire