Politique

Togo : Crise à l’UFC, les raisons de l’exclusion des quatre cadres

Lome infos vous l’annonçait. L’’attente et l’harmonie sont fui la case de l’Union des Forces du Changement (UFC). Le parti de Gil Christ Olympio qui ne cesse d’enregistrer des défections depuis son accord controversé avec le pouvoir en place (RPT à l’époque), vient de se séparer de quatre de ses cadres. Il s’agit de l’ancien ministre et actuel député Djimon Oré, des anciens députés Habia Nicodème et Segbeya ainsi que Théophile Adjangba qui sont devenus indésirables dans le parti du palmier. Tel en a décidé  le bureau exécutif réuni ce lundi.

Les quartes désormais anciens membres de l’UFC s’opposaient à l’entrée de leurs membres au  gouvernement après avoir été désavoué par le peuple togolais lors des dernières élections législatives. Selon ces derniers l’UFC devrait tirer les leçons de son échec et cesser la collaboration avec le parti au pouvoir.

Les voix divergent quant aux réelles motivations de cette décision. Si pour Andre Johnson, cadre du parti, les quatre précités ont commis des fautes graves en étalant à la place publique les linges sales

Publier un Commentaire