Education

Togo : Des mesures pour une bonne rentrée et la qualité de l’enseignement

D’importantes mesures ont été prises pour assurer une bonne rentrée et une meilleure qualité de l’enseignement. Outre les primes aux enseignants, l’Etat a construit 405 nouvelles salles de classes sur le budget avec le concours des bailleurs de fonds. Mis à part le recrutement des 5000 enseignants volontaires actuels, il sera procédé au recrutement et à l’affectation des 270  enseignants sortis de l’ENS d’Atakpamé, à la transformation de 175 établissements d’initiative locale en établissements publics dans les trois degrés d’enseignement. La dotation de fournitures pédagogiques aux écoles est évaluée à 462 000 000 F CFA.

Si les 8 500 enseignants volontaires des jardins et écoles primaires bénéficieront d’une aide ponctuelle, il urge de poursuivre la sensibilisation des parents d’élèves et promoteurs des écoles sur le respect de la législation en vigueur dans le secteur, a déclaré le ministre Florent Yao Maganawé aux journalistes, avec un accent mis sur un contrôle efficace de création des établissements par la mise en place d’une Commission d’agréments.

Au cours d’un point de presse à son cabinet mardi, le ministre des Enseignements Primaire et Secondaire a annoncé la mise à disposition d’ici fin novembre 2013 des écoles maternelles, écoles primaires publiques et des inspections et directions régionales pour veiller à la qualité de l’enseignement. Ce souci radical du ministre Florent Maganawé d’améliorer le pilotage et la gestion du système éducatif togolais l’amène à améliorer le processus d’affectation du personnel enseignant basé sur la justice sociale : « Tous les enfants togolais ont droit à une bonne formation où qu’ils se trouvent ».

Publier un Commentaire