Interview - Analyse

Togo: Interview exclusive de l’artiste du gospel et écrivaine Eunice Mawussi BazaBaza

Annoncée pour un live concert le 15 Décembre 2013 prochain à Atlanta, Georgia, l’écrivaine et artiste togolaise de la chanson Eunice Mawounedalo BazaBaza Mawussi dans cette interview accordée à l’agence Even Now Blog, dévoile les objectifs de ce concert qui verra la participation d’autres artistes de la diaspora ainsi que ses  perspectives pour la musique et la littérature africaines. En 3 ans, Eunice Baza Baza Mawussi a  publié 2 livres et 3 albums. Aujourd’hui elle lance une double publication: Il s’agit de la publication de son 2ème  Livre “ Where was God” (où était Dieu?) et celle de  son 3ème  album “Game Su” (l’heure a sonné).

Une interview reprise en intégralité pour par lomeinfos.com. Lisez plutôt…

Eunice Mawussi, bonjour et merci d’accepter cette interview.  On n’a  remarqué que tu portes 3 chapeaux, artiste reggae gospel, écrivaine  et CEO de la corporation Baza Baza. Commençons par la musique, ton  3ème  album sera sur le marché pour Noël 2013

Qu’est ce qui a été le déclic alors pour toi en décidant de faire la musique?

Merci de m’avoir accordé cette aubaine. Avant toute chose, je voudrais remercier Dieu, votre organe et vos charmants lecteurs et auditeurs pour cette opportunité d`échanges. Sans contours, la musique est un art par lequel je me sens dans ma peau, un domaine dans lequel je ne force rien et je fais ressortir une certaine particularité de ma personne naturellement. C’est un monde dans lequel je me perds facilement avec ma guitare. Elle me permet de ressortir, d’exprimer le sentiment humain le plus fort (Baza amour, joie, ou paix).

 

Cet album  “ Game Su” comportera combien de morceaux ?

L’album est intitulé « Gamesu » ou en d’autre thème l’heure a sonné pour recevoir la bénédiction divine. Il s’agit d’un album bien fourni comportant 10 titres pour enrichir la discothèque musicale mondiale d’autre part et porter haut les couleurs de mon pays d’origine le Togo.

Sur cet album, vous trouverez aussi du folklore  « Agbadja »; un rythme traditionnel qui a aussi  sa place dans la musique chrétienne.

 

Quels messages véhicules-tu ?

L’album a un message unique et très exigeant: » Dieu est prêt dans sa souveraineté pour te bénir, positionnes-toi pour recevoir ton miracle”.

 

De quelle pensée philosophique tu te réclames en tant qu’artiste ?

En tant qu’une artiste engagée, je soutiens et promeus une éducation de qualité en Afrique. Comme j’ai l’habitude de le dire: ‘’La fondation d’une nation commence au premier abord par une éducation de qualité”. A travers mes morceaux comme  “ Born to be a Star”, j’encourage mes fans à percer dans la vie.

Notre plus grande faiblesse réside dans l’abandon. Le plus sûr moyen de réussir c’est de chercher à prendre le risque, toujours d’essayer juste une fois de plus et avoir toujours l’envie d’atteindre notre plein potentiel, telles sont les clés qui permettront d’ouvrir la porte à l’excellence. Voila ma philosophie

 

Quelle relation entretiens-tu avec ton public ?

Que ce soit dans mes chansons, mes écrits, ou mes  statuts sur Facebook, j’invite mon public à passer à l’action. C’est très facile de blâmer les autres pour nos échecs, les circonstances ou les conditions de vie. J’encourage mon public à infuser leur vie avec l’action. Ne jamais attendre que la chose se produise d’elle-même. Sois maitre de ton destin, ton avenir dépend de toi-même, oui tu es capable. Honore Dieu en premier lieu, qu’Il occupe la première place dans ta vie, il connaît tes problèmes, Il te connaît plus que toi-même.

Vous savez, les frères et sœurs chrétiens ont totalement abandonné leur chance de progresser dans la vie, certains n’attendent que le retour de Jésus. Bien sur, Jésus revient mais pour le moment, Il nous demande de bien vivre, dans la joie, dans l’abondance et de prêcher la bonne nouvelle. Mon public et moi nous nous comprenons bien sur ce point.

 

Quelle posture l’artiste doit adopter pour ne pas se dissoudre dans la culture extérieure ?

C’est très délicate, cette question. La vie d’une artiste à l’extérieur de son pays est très complexe surtout si la langue et le style musical diffèrent de ceux de son pays d’origine. J’approuve les apports extérieurs. Mais je suis contre le fait qu’on abandonne sa propre culture au profit d’autres. Nous devons apprendre des autres sans pour autant nous perdre, sans pour autant renier nos racines, nos rythmes traditionnels. Cet équilibre requière de nous un travail musical sincère pour pouvoir réaliser une fusion culturelle, ce qui nous permettra de conquérir l’univers musical.

 

Qu’est ce qui te rattache encore au Togo ?

Wow !!! Je peux passer toute une journée pour répondre à cette question. Je suis toujours calée dans ses moments ou mes amis et moi nous passons les midis dans les champs en cherchant les douces mangues, les moments «d’ampé» (un jeu d’enfance des filles du sud Togo) pendant  les récréations, les moments de devinettes la nuit avec les grands parents. Je continue à chérir les samedis avec Tanti Nana et Tom Sawyer, les biscuits cabin que les garçons nous achetaient à l’école oh la!la! La nostalgie. Le Togo est le sang qui coule en moi. Pour répondre à votre question, le projet Baza Éducation me rattache aux enfants démunis du Togo.

 

Baza Education, c’est quoi alors?

Baza Éducation est un projet humanitaire de la corporation Baza baza dont je suis le CEO. Le projet offre des cours de répétitions gratuits aux élèves démunis en classe d’examen et soutient financièrement les répétiteurs (diplômés sans emplois). A travers ce projet, plus de 1000 élèves ont passé leur examen. Baza Éducation a concrétisé la réussite de plus de 94% des élèves inscrits à ce dit projet dans le cadre des différents examens que sont le CEPD, le BEPC, le Probatoire et le Baccalauréat.

Cette année Baza Éducation a offert une bourse scolaire à 102 enfants de rue. Nous tenons à préciser que les enfants bénéficiaires de nos actions sont des enfants de rue abandonnés à eux-mêmes, obligés de se livrer à toutes sortes d’activités pour pouvoir survivre et faire vivre aussi leurs tutrices qui sont souvent de vielles femmes déjà ‘’fatiguées’’ ou aveugles. Parmi ces enfants démunis, certains ont déjà 9 ans voire 10 ans et c’est maintenant qu’on veut leur offrir la chance de rentrer au Cours préparatoire 1. Merci à l’équipe de Baza Education partout dans le monde pour le travail accomplit.

 

Maintenant parlons du 2ème  livre

Pourquoi avez-vous écrit ce livre? Qui vous a inspiré pour écrire ce livre?

Dieu déclare qu’Il nous aime, où était-Il alors que nous perdions nos êtres chers, nos emplois, nos maisons et tous nos biens? Certaines pertes sont irremplaçables, d’autres irréparables. Comment pouvons-nous vivre une vie entière à nouveau quand une partie de nous est emportée avec la mort de nos bien- aimés? Avons-nous le droit d’être en colère contre Dieu du fait qu’Il ne soit là pour nous sauver, nous restaurer, nous guérir et nous secourir du danger?

En analysant le problème je me suis rappelle’ d’un autre paramètre de l’équation : le diable !!

En effet, les plans du diable interfèrent souvent sur les dispositions de Dieu. Ainsi, la vie est devenue un terrain de combat redoutable, un champ de bataille farouche, depuis que le péché est entré dans le monde par l’œuvre de Satan.  Nous devons invoquer le sang de Jésus sur notre vie de tous les jours,  pour notre protection et notre survie.

Jai été’ inspire’ de la vie quotidienne.

 

Le cas échéant, quels sont les problèmes / défis spécifiques que votre livre peut résoudre?

Quand il s’agit de l’intervention de Dieu dans nos vies quotidiennes nous avons des problèmes de communication, de discernement, de patience et de distinction des réponses à nos prières telles que «Oui», « Pas Encore » ou « Non ».

Les défis spécifiques incluent l’application de la loi de réciprocité spirituelle, la connaissance des principes et codes spirituels, la découverte de la puissance qui est dans le nom de Jésus. Nous devons aussi mesurer nos désirs et requêtes avec le baromètre divin. Le temps et la volonté de Dieu s’avèrent important.

 

Quel est l’aspect le plus controversé de ton message dans le livre?

Quand le malheur nous arrive, Devons-nous toujours attribuer à Satan, Dieu, le sorcier, ou le system dans lequel nous vivons? Ne sommes-nous pas nous-mêmes en partie responsables de certains maux dont nous souffrons? Il est temps de prendre conscience et de comprendre que nous faisons nous même des mauvais choix, qui s’inscrivent hors de la sphère de Dieu, en dehors du plan que Dieu s’est fixé pour notre vie, et les conséquences ne sont que échecs, souffrances, et regrets. Avant que nous ne soyons conçus dans le ventre de nos mères, Dieu avait déjà planifié toutes les secondes de notre vie. Ainsi, sur le plan spirituel, nos chromosomes ont été spécifiquement conçus de manière à répondre à certains évènements pouvant nous conduire vers notre destinée, celle que Dieu s’est fixée pour nous.  C’est pourquoi lorsque nous recevons de vraies prophéties concernant nos vies, nous  nous demandons comment le prophète est-il arrivé à avoir toutes ses informations familières sur notre personne. Au fait, ce qui s’est passé c’est que le prophète  a pu lire le message spirituel codé, programmé, dans nos chromosomes. En cherchant à faire des choses qui soient en contrastes avec ce qui a été programmé depuis notre conception, nous préparons  notre propre échec avec toutes ses conséquences douloureuses et regrettables. Faire ce qui n’est pas conforme au plan de Dieu pour notre vie,  c’est comme mettre du diesel dans une voiture Toyota confectionnée à fonctionner avec de l’essence, évidemment le moteur va couler. C’est ce qui nous arrive aujourd’hui. Rien ne va dans nos vies, on se demande pourquoi ? Une chose est certaine, nous ne pouvons pas survivre sans Dieu.

Tu peux nier Dieu dans ta vie, mais  tu ne peux pas te nier car tu es Dieu en miniature, son image, sa ressemblance. Nous devons former nos projets en  fonction du plan originel, mais comment ? Lisez cet ouvrage et vous en serez instruits. Prenons Dieu dans notre bateau avant de commencer à naviguer, et lorsque les tempêtes arriveront, nous saurons exactement où le trouver. Dieu sera toujours au même endroit où nous l’avons laissé dans notre vie. Si nous  l’avions quitté pour notre propre aventure, Il ne viendra pas nous rattraper pour nous secourir comme un Super héros.

 

Quels sont les sujets, liés à votre livre, vous sentez-vous qualifié pour discuter dans cette entrevue?

Dans les pages de cet ouvrage, Il y a des sujets tells que:

1) En vue de mettre vos prières dans la « Zone Affirmative » de Dieu, vous devez être un autotrophe.

2) Comment Controller  les événements de vos vies.

3) Comment créer de nouveaux événements en les appelant a l’existence

4) Faire des prières de réserves pour les jours de malheur.

5) Se préparer mentalement, financièrement et spirituellement pour faire face aux difficultés de la vie.

 

 

Où allons-nous trouver tes ouvrages

Mes ouvrages sont disponibles sur  www.eunicemawussi.net   Amazon http://www.amazon.com/Call-Eunice-Mawussi/dp/1609578007:

Barnes & Noble http://www.barnesandnoble.com/w/call-eunice-mawussi/1101091195

Xulon http://www.xulonpress.com/press-release/24621-Eunice-Mawussi-The-Call.php

Ebay  http://www.ebay.com/ctg/Call-Eunice-Mawussi-2010-Paperback-/116112755

And Google book http://books.google.com/books/about/The_Call.html?id=pIE6liwxAI0C

I’m Lovin ;it is available http://www.cdbaby.com/artist/euniceMawussi

 

Comment arrives-tu à concilier les activités d’écritures, de music, et de leadership d’une corporation qui est en train de prendre une envergure internationale?

Je rends grâce à Dieu pour ses dons.  Le Saint Esprit m’assiste dans tout ce que je fais.

Mais cette phrase de Mahatma Ghandi “ Ne suivez pas le chemin des autres, allez au contraire là où il n’y a de chemin, et laissez une piste”, a tellement révolutionné ma vie. Dieu a mis des potentialités en nous, nous devons les exploiter et les mettre aussi au service de l’humanité. Chaque seconde des 24h sont vitales pour moi. Je me suis entouré de gens que je juge plus élevés que moi-même. Je m’investis chaque fois corps et âme pour atteindre mon but, et ma joie grandit dans la résolution des difficultés. Mais je ne perds pas non plus de  vue que : « Tout bonheur que la main n’atteint pas n’est qu’un rêve » Et puis j’ai une équipe d’amis fidèles pour m’épauler ainsi que ma famille. Je ne suis pas toute seule !!

Est ce que tu vis de tes ouvrages?

Pour le moment non. J’ai mis les recettes de mes ouvrages dans le financement du projet Baza Education.  Mon style de musique est le reggae. Il faut déjà savoir que la musique reggae a toujours été une musique engagée. BOB Marley nourrissait près de 5000 personnes par jour avec les recettes de concerts. L’artiste reggae est quelqu’un de très proche des pauvres et qui n’hésite pas à partager ce qu’il a. Le reste du financement du projet provient des cotisations des  membres du bureau exécutifs, Baza USA, Canada, Togo, les membres du Groupe Baza Baza concept sur Facebook et les africains de la diaspora.

Je vis de ma profession qui  est  le journalisme. Je produis des spots publicitaires pour les radios. En Juin 2006 j’ai gagné le 3è prix du meilleur PSA dans l’état d’Iowa catégorie radio http://www.iowadnr.gov/portals/idnr/uploads/ecoNews%20Wire/2006/06jun08eco.pdf

Un dernier mot.

Tout d’abord j’aimerais remercier EvenNow blog, et Ici Lomé pour le support continuel qu’ils apportent à ma carrière et à mes projets .Merci pour le travail que vous abattez pour la culture togolaise et africaine en générale. A tous mes fans je dis merci pour l’amour et le soutien qu’ils me donnent. Qu’ils sachent que j’essaierai d’être à la hauteur de leur attente. La première étape vers le succès n’est effective que lorsque vous refusez d’être captif de l’environnement dans lequel vous vous trouvez.

Merci à mes parents, Pasteur Eugénie et Togbui Mawussi, mes frères, sœur et aussi au bon Dieu sans qui je ne serai rien. Big up à tous. Je vous Baza tous.

 

Ci-dessous le lien de la vidéo d’une chanson du nouvel album

http://www.youtube.com/watch?v=ZC73OL9K_J0

Publier un Commentaire