Economie

Togo : Vers l’optimisation de la qualité des infrastructures

Le ministère des Travaux Publics et des Transports parraine depuis une semaine, un séminaire de formation en cinq modules à l’intention des acteurs du secteur des travaux publics et des transports. Il s’agit des techniciens des entreprises de BTP et des transporteurs. Le Directeur de Cabinet du ministère des TP et des Transports, M. Marc Sondou qui a ouvert les travaux au nom du ministre Ninsao Gnofam, a rappelé la fermeté du Gouvernement par rapport au respect des règles du Code de la route et du tonnage des véhicules.

M. Marc Sondou a relevé que l’Etat consent des investissements colossaux pour réaliser diverses infrastructures, mais que ces efforts financiers ne sauraient avoir d’impact réel sur la mobilité et la sécurité des usagers d’une part et sur le développement économique d’autre part, si la compétence requise des techniciens des entreprises du secteur ne reçoivent pas une formation adéquate. C’est ce qui justifie la tenue de cette session de formation sur l’utilisation des logiciels adaptés.

 La qualité des ouvrages d’art et des infrastructures est intrinsèque à la compétence des praticiens des travaux publics. C’est pourquoi l’orateur a souligné que le programme d’investissements massifs dans les infrastructures routières entrepris par le Gouvernement a intégré l’utilisation des logiciels de précision, objet de cette formation.

Le Directeur Général des Travaux Publics, quant à lui, a fait savoir que le ministère des Travaux Publics et des Transports, dans une démarche de transparence, a lancé un appel à concurrence pour la sélection d’un cabinet d’expertise à compétence internationalement reconnue. C’est l’Institut Supérieur des Transports, d’Ingénierie et de Commerce (INSTIC) – Consultant tunisien qui a été retenu. Le Directeur Général de l’INSTIC, M. HECHMI Kboubi a précisé que la formation que son institution va dispenser aux acteurs du secteur des Travaux Publics, à savoir l’utilisation des logiciels dans le dimensionnement des ouvrages spéciaux leur permettra de faire de l’économie d’utilisation des matériaux de construction.

Cette formation se poursuit jusqu’au 16 novembre prochain.

Publier un Commentaire