Societé

Le Togo accueille le 25è congrès des notaires de l’Afrique du 26 au 30 novembre 2013

Pour la 2è fois après 2001, le Togo peut se réjouir d’être choisi comme pays hôte du 25è congrès des notaires de l’Afrique qui se tiendra du 26 au 30 novembre 2013.

Au total plus de 400 notaires venant de 19 pays africains, d’Iran, d’Amérique de latine, de la France, d’Italie, Espagne et de la Colombie sont attendus.

Cette rencontre se veut un cadre d’échange pour raffermir les relations entre les notaires, promouvoir les notaires nationaux, en d’autre terme d’harmoniser les pratiques notariales
pour faire avancer le droit, et encadrer les notaires et notariats.

D’après la présidente de la chambre des Notaires du Togo, le thème
retenu du congrès est « le Notariat africain face aux mutations économiques et
sociales du continent», une thématique d’intérêt scientifique qui va permettre
aux notaires de savoir comment faire face à la globalisation et comment le
notaire pourra se maintenir dans le temps.

« Les recommandations qui seront adoptées durant ce congrès vont être transmises aux pouvoirs publics. D’ailleurs
un nombre important d’entre elles inspire de nombreux textes législatifs ou
réglementaires dans les pays membres. Ce congrès est bénéfique car il sera mobilisé
tous les confrères autour des débats
associant universitaires et représentants d’institutions aux réflexions des
notaires », a expliqué Me Molga Abougnima-Kadjaka.

Le congrès des notaires
d’Afrique se déroule chaque année durant quatre jours en présence des hommes et
des femmes acteurs du notariat africain, dans un pays membre du Notariat
africain. Il est marqué par la présence des hautes personnalités politiques,
économiques, des représentants d’institutions internationales et d’organismes
professionnels, de journalistes et de juristes de tout bord.

Publier un Commentaire