Afrique

Guerre en Centrafrique : Le Togo vient en aide à ses fils rapatriés

Bonne nouvelle pour les 38 Togolais rapatriés de la Centrafrique qui sont logés depuis deux semaines au Centre des sinistrés d’Agoè Logopé. Le gouvernement sur instruction du chef de l’Etat a exprimé son soutiens aux compatriotes en leur offrant chacun  230 000 F CFA . Ils bénéficient également des matelas, des ustensiles de cuisine et des moustiquaires.
Ils peuvent désormais regagner leurs familles respectives et recommencer une nouvelle vie avec l’appui de leur pays.
« Après ces jours éprouvants, ils peuvent recharger les batteries et envisager une vie nouvelle au sein de la communauté  (…)  C’est aussi pour leur souhaiter bonne chance et leur dire que nous restons à leur écoute pour apporter toutes les informations sur les opportunités dont ils pourraient bénéficier pour réussir leur intégration », a indiqué Dédé Ahoefa Ekoué, ministre de l’Action sociale citée par nos confrères de Pa-lunion.
Les  38 togolais, comme les autres expatriés vivant en  République centrafricaine fuient la guerre meurtrière qui oppose les musulmans et les chrétiens. Le Premier ministre centrafricain André Nzapayeke a formé lundi 27 janvier son nouveau gouvernement de transition, composé à la fois de proches de l’ex-rébellion Séléka et des milices chrétiennes, ainsi que de figures connues de la politique centrafricaine.
Aux dernières nouvelles, l’ONU a donné mandat mardi à une future force européenne pour aider Africains et Français à rétablir l’ordre

Publier un Commentaire