Societé

Togo : Un présumé voleur brulé à Lomé ce matin

Un voleur a trouvé la mort dans la nuit de mardi à mercredi à Lomé non loin de l’aéroport international Gnassingbé Eyadema. Le voleur devenu victime serait co-auteur d’un cambriolage de moto qui a mal tourné. Il a été lynché avant d’être brulé vif par les habitants du quartier. Notre reporter Kokou François Agnigbankédé, présent sur les lieux quelques heures après le drame raconte.

« Selon quelques infos sur place, ils seraient deux voleurs à avoir cambriolé une moto la nuit dernière et lui était remorqué sur la moto volée. Malheureusement, arrivé à un moment, il a eu la malchance de chuter de la moto et l’autre s’est enfui. C’est là qu’il a été rattrapé et pris par ceux qui les poursuivaient.»

Les actes de justice privée longtemps dénoncés ont-il à nouveau droit de cité à Lomé ?

« Nul n’a le droit de ce faire justice », c’est bien ce que la loi enseigne. Cependant nombreux sont ceux qui se cachent derrière la lenteur de la justice et la corruption du personnel de la police judiciaire pour se faire leur propre justice. Cette procédure comporte plusieurs vices.

Tout le monde peut être indexé et se voir affliger de pareils traitements. Pour un règlement de compte on peut crier dans la rue sur quelqu’un qu’on ne porte pas dans son cœur. La justice privée est un acte répréhensible qui ne participe pas au développement de nos communautés

a présomption d’innocence ainsi que le droit de la défense des personnes accusées sont bafoués par cette pratique souvent guidée par des esprits de vengeance.

Nous devons dénoncer et faire cesser ces pratiques dans nos communautés en faisant appel aux forces de l’ordre et de sécurité. Ce geste simple de votre part, peut sauver la dignité et la vie d’un innocent.

Publier un Commentaire