Faits divers

Gogoligo convoqué chez le juge : Les dessous l’affaire !

La paix des braves annoncée entre les humoristes togolais Gbadamassi et Gogoligo n’en est pas une. Les deux hommes entretiennent encore une guerre froide malgré les multiples tentatives de réconciliation. Le dernier rebondissement de cette affaire est la convocation du « fou mal guérit de Kpalime » (Gogoligo) devant le procureur de la République de Lomé.

Dans la convocation dont Lomeinfos s’est procuré une copie, le sieur N’TSULEY Komi Mawulipklimi alias Gogoligo, « est invité à comparaître devant le Procureur de la République le mardi 25 février 2014 à 15h00 pour affaire le concernant.»

Selon nos recoupements, Gogoligo est convoqué suite à une plainte de son ancien collègue et ami Gbadamassi. Gogoligo qui  dénonce depuis 2013 la gestion calamiteuse du groupe Gbadagog, aurait demandé à Gbadamassi d’arrêter de relancer les publicités réalisées ensemble. N’TSULEY Komi estime ne pas maitriser les contours des contrats qui le lient à ces différents annonceurs.

Depuis plusieurs mois, les deux artistes ne partagent plus de scène. Le public togolais avait déploré l’absence de Gbadamassi lors de la dernière édition de la Chancellerie de l’humour. Rappelons que Gogoligo accusait son ancien collaborateur de mauvaise gestion. En effet ce dernier aurait caché plusieurs montants réels des contrats signés au nom du groupe. Gbadamassi s’est fait passé dans la presse locale pour un président autoritaire qui ne rend compte à personne.

En entendant les suites de la convocation du juge, les deux acteurs font la pluie et le beau temps chacun dans son coin. Gbadamaissi multiplie les publicités (Lait Waka, dernière en date), alors que Gogoligo l’humoriste principal des campagnes du parti politique UNIR a rempli le palais des congrès avec le directeur des Radios et télévision Zion Luc Roussel Adjaho.

Publier un Commentaire