Economie

Les femmes deviennent économiquement puissantes

Banque mondialeL’Afrique subsaharienne est la région qui a introduit le plus grand nombre de réformes durant les cinquante dernières années dans les domaines couverts par la série chronologique du rapport de la Banque mondiale intitulé ‘ Les femmes, l’entreprise et le droit’.

Les restrictions à l’accès des femmes à la propriété et leur aptitude à prendre des décisions d’ordre juridique ont diminué de plus de moitié entre 1960 à 2010. 

Durant les deux dernières années, de nombreuses économies subsahariennes ont adopté des réformes visant à promouvoir la parité des sexes et encourager la participation des femmes à la vie économique selon les six indicateurs du rapport. 

 Le rapport examine dans quelle mesure les lois, les réglementations et les institutions établissent entre les hommes et les femmes des distinctions qui peuvent affecter la motivation ou la capacité des femmes à travailler ou à créer et diriger une entreprise. 

Il étudie les différences juridiques fondées sur le sexe dans 143 pays, dont le Togo, selon six catégories : accès aux institutions, jouissance de la propriété, obtention d’un emploi, incitations au travail, formation du crédit et actions en justice. Ils donnent une idée claire des disparités entre hommes et femmes sur la base des différences observées dans le cadre juridique de chaque pays, mais ne révèlent ni la pleine étendue de ces disparités ni l’importance relative de comique d’une manière générale.

Publier un Commentaire