Faits divers

Togo : un commandant de brigade de la gendarmerie tué par les traficants de carburant

Le ministère de la sécurité et de la protection civile a annoncé samedi  la mort par balle du commandant de la brigade de gendarmerie   de Bassar. Selon le communiqué dont Lomeinfos s’est procuré copie, les éléments de la gendarmerie effectuait une patrouille de routine quand ils sont tombés sur des trafiquants de produits pétroliers. 

Ces derniers, selon toujours le communiqué, au lieu d’obtempérer aux injonctions à eux faites ont ouvert le feu sur les gendarmes aux moyens de fusils d’assaut automatiques avant de prendre la fuite. La riposte des gendarmes et les échanges de coups de feu qui s’en sont suivis ont occasionné sur les lieux quatre (04) morts par balles dont le commandant de brigade de la gendarmerie de Bassar et trois trafiquants.»

Trois présumés auteurs de ce drame ont été interceptés par les forces d’ordre et de sécurité. Le Togo livre une guerre sans merci aux vendeurs de carburants illicites. Les opérations de saisie de ces marchandises provenant de la contrebande  (Opération Entonnoir) créent  souvent de vives tensions entre les forces de sécurités et les vendeurs. Plusieurs  cas d’incidents malheureux ont été recensés depuis le lancement de l’opération entonnoir.

Publier un Commentaire