Economie

Après Moov et Togocel, le Togo envisage un 3eme opérateur de téléphonie mobile

ministre cina lawson« Un troisième opérateur de téléphonie mobile viendra s’installer au Togo », a indiqué vendredi la ministre des postes et de l’économie numérique, Cina Lawson qui précise que « l’appel d’offres pour l’octroi de licence à un troisième opérateur de téléphonie mobile au Togo avec une licence 3G et 4G, sera lancé la semaine prochaine ».

Réduire le prix des communications téléphoniques et accroître la qualité du service offert aux consommateurs. Voila les raisons qui motivent le gouvernement togolais dans sa démarche, si l’on en croit la ministre.

Maque « l’installation d’un troisième opérateur permettra d’améliorer la concurrence. En plus, avec un troisième opérateur, les deux autres opérateurs déjà sur le terrain vont devoir se battre encore plus, car le nouvel opérateur cherchera à proposer des prix très attractifs ».

Au Togo, seuls deux opérateurs occupent le marché de la téléphonie mobile : Togo cellulaire (société d’Etat) et Moov-Togo (société privée). Le gouvernement togolais a donc décidé jeudi en Conseil des ministres, d’octroyer une troisième licence de communication mobile, afin de permettre au secteur des télécommunications « de réaliser tout son potentiel ».

Selon le gouvernement, le secteur des télécommunications a accusé un retard dans certains domaines avec un taux de pénétration du mobile estimé à 54%. Ce qui est en dessous de la moyenne régionale établie à 75%.

« Pour permettre au secteur des télécommunications de réaliser tout son potentiel et de réaliser  ainsi l’essor économique et de l’économie numérique, le Togo entend adopter une stratégie axée sur la création d’une nouvelle dynamique concurrentielle et le relèvement du niveau des investissements dans les infrastructures de la téléphonie mobile », souligne le gouvernement dans un communiqué rendu public.

Publier un Commentaire