Santé

Célébration de la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues

yark-damehaneLe thème retenu pour cette célébration est « Oui, c’est possible de prévenir et de traiter les troubles liés à l’usage des drogues ».

Le Togo n’est pas un pays producteur des drogues illicites mais sert de transit pour les trafiquants de ces substances nocives. Selon Yark Damehane, les saisies issues du cannabis, de la cocaïne, de la cocaïne mélangée d’héroïne, de la Métamphétamine, de Psychotopes s’élèvent à 4609,11 kg.

A en croire le ministre Yark, ces saisies, non seulement constituent un bon indicateur du niveau du point de transit que sert notre pays à ce trafic, mais aussi un baromètre de la consommation locale qui s’est principalement emparée des couches populaires dont une grande proportion de notre jeunesse.

« Le gouvernement, à travers le plan national intégré, entend mettre des structures spécialisées pour l’accueil et le traitement des personnes en addition à la drogue. L’espoir est permis pour peu qu’une intense et permanente campagne de sensibilisation vienne refréner le flot incessant de toxicomanes vers ces centres spécialisés », a déclaré
le Col Yark Damehane.

Une série d’activités viendront s’ajouter au message du ministre de la sécurité. Parmi elles, une opération d’incinération de drogues et de médicaments contrefaits saisis ainsi que par une série d’activités initiées par le Comité National Anti-Drogue et les organisations de la société civile.

Publier un Commentaire