Agri - Environnement

Togo: La BOAD finance un projet de gestion de déchets solides pour la protection de l’environnement

dechets solidesLa Mairie de Lomé a entrepris, avec l’appui de l’Agence française de développement (AFD) au travers du Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL), la réorganisation de l’ensemble de la filière de gestion des déchets solides urbains.

A cet effet la Banque ouest africaine de développement (BOAD) a accordé mardi un prêt de 6 milliards de Fcfa pour le financement partiel du projet d’implantation d’un centre d’enfouissement technique des déchets solides urbains de la ville de Lomé (DSU). L’aménagement portera sur une superficie d’environ 192 ha, pouvant accueillir 300 000 tonnes de déchets par an selon les normes internationales pour une période minimale de 20 ans. La mise en œuvre du projet contribuera ainsi à une meilleure protection de l’environnement urbain, souligne l’institution dans un communiqué.

La filière comporte 3 étapes : la pré collecte (transport des déchets des ménages jusqu’aux dépotoirs intermédiaires), la collecte (évacuation des déchets des dépotoirs intermédiaires jusqu’à la décharge finale) et le traitement (enfouissement des déchets à la décharge finale).

Le site de la décharge finale actuelle, située à Agoe-Nyivé, est une ancienne carrière. Après avoir été pesés, les déchets sont compactés par des engins. La production des déchets sur le périmètre communal est estimée à environ 280 000 tonnes par an. A ce rythme, le site de la décharge actuelle sera saturé dans les 4 à 5 ans à venir. D’ou la nécessité de procéder à l’ouverture d’un nouveau site pour y aménager un centre d’enfouissement technique (C.E.T).

Le projet de CET répond à la vision de la municipalité de mettre en place une structure organisationnelle en matière de gestion des déchets solides urbains, afin d’améliorer les conditions de vie des populations et de lutter contre la dégradation de l’environnement.

Publier un Commentaire