Societé

Etienne BAFAI: le DG de la BTCI viré

btci togo

Selon des sources proches du Conseil d’Administration (C.A.) de la banque, monsieur Etienne BAFAI n’est plus depuis la semaine dernière, à la tête de la Banque Togolaise du Commerce et de l’Industrie (B.T.C.I). Il a été licencié pour « fautes graves » par une décision du CA. Le désormais ex administrateur dirigeait la BTCI depuis 2008.

 

En avril 2013 déjà, le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otèth AYASSOR, avait signé un décret mettant fin au mandat de monsieur BAFAI comme administrateur provisoire de la BTCI et le remplaçant par Mme JOHNSON, une cadre qui a fait toute sa carrière dans la banque. Mais le profil de cette dernière et surtout, les irrégularités qui ont émaillé le processus, avaient amené la Commission Bancaire de l’Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA) a retoqué la décision. L’institution communautaire lui reprochait d’avoir été prise au mépris de la nouvelle Convention régissant la Commission Bancaire et signée par les Ministres des Finances des Etats membres le 6 avril 2007 à Lomé ; lui donnant compétence pour approuver la procédure et avaliser la nomination des administrateurs provisoires ou liquidateurs d’établissement de crédit. Cela avait permis à Etienne BAFAI de retrouver son poste.

 

Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’une fin de mandat mais purement et simplement d’un licenciement, qui plus est pour « fautes graves. » Les prochains jours devront édifier sur les faits qui lui sont reprochés et qui justifient une décision de cette gravité, plutôt rarissime dans le milieu bancaire togolais ; même si certains avancent des « engagements hasardeux, risqués, et surtout préjudiciables à la banque. »

Comme en avril 2013, la tendance serait une nouvelle fois à une promotion interne, avec cette fois-ci un profil plus en adéquation avec les défis auxquels doit faire face cette banque qui demeure au cœur de l’économie de notre pays et à laquelle les compatriotes sont attachés. Il s’agira pour le prochain administrateur d’opérer les réformes nécessaires afin que la BTCI participe activement au financement de notre économie et soit un important soutien à l’investissement.

[showads ad=inpost]

Pour rappel, la BTCI est une société d’économie mixte de droit Togolais créée le 30 avril 1974. Elle est dotée d’un capital social de 1,7 milliards de FCFA ; détenu par des établissements publics ou privés nationaux, ainsi que des personnes physiques nationales. La banque dispose d’un réseau de dix (10) agences réparti sur l’ensemble du territoire national.

Comme les trois autres banques publiques ( BIA-TOGO, BTD, UTB), la BTCI fait l’objet d’un désengagement de l’Etat togolais conformément à la loi 2010-012 du 07 octobre 2010 et dans le cadre de sa politique de libéralisation de l’économie.

Source: Focus infos

Publier un Commentaire