Afrique

Littérature : Discours sur le tribalisme

litterature togolaise

Un essai incisif qui appelle les peuples d’Afrique à s’appuyer sur leurs racines culturelles pour créer une unité nationale constante.

Trop longtemps pillée par les puissances étrangères, affaiblie par l’esclavage et la colonisation, marginalisée par les continents dits « développés », l’Afrique est aujourd’hui désunie.Afin de retrouver une identité forte, décomplexée, affranchie des diktats internationaux, Guy Flavien KomiAnyinefa appelle la communauté africaine à se tourner vers le tribalisme, le privilège des liens ethniques. Il démontre que c’est en puisant aux racines de sa culture et en préférant l’humain au profit que la société africaine pourra se forger une cohésion sociale et politique solide, stable et visible.

Un essai incisif, vibrant d’enthousiasme, qui résonne l’histoire de tout un continent.

Guy Flavien Komi Anyinefa est né en 1961 en Guinée Conakry d’un père togolais et d’une mère ivoirienne. Marié et père d’une fille de 11 ans, il vit à Lomé, au Togo, où il exerce comme consultant indépendant. Inspiré par le mal-être africain né du nationalisme post-colonialiste, rejetant les discours en faveur d’une démocratie africaine à l’occidentale, il écrit le premier jet de son essai en 1991.

Format : 12 x 18,5 cm

Parution : avril 2014

Pages :44 pages

ISBN : 978-2-35485-524-6

Prix : 10 €

Éditeur : Jets d’Encre (France)

One thought on “Littérature : Discours sur le tribalisme

Publier un Commentaire