Politique

Togo/ Politique: Alberto Olympio, le souffle du grand père ou de l’oncle ?

alberto

Le Togo se serait-t-il trompé de sauveur?  Le nouveau messi serait-il Alberto Olympio ? Face aux multiples tâtonnements et échecs de l’opposition togolaise à accéder au  pouvoir, le jeune président du Parti des Togolais ne manquera pas d’argument pour justifier la création de sa formation politique.

Alberto Olympio s’est démarqué par ses méthodes de grand homme politique. Avant même la tenue du congrès de son parti, il s’est offert un article dans le célèbre magazine Jeune Afrique, canal de propagande par excellence des chefs d’Etats africains; preuve que le jeune politicien maitrise les rouages de son nouvel univers.

Peu connu du grand public, Olympio a pourtant choisi   le stade de Kégué, le plus grand espace de regroupement aménagé  de la capitale pour tenir son 1er congrès le 02 août 2014. Le « nouveau libérateur  » veut rendre le Togo aux Togolais.

[showads ad=inpost]

« Nous avons encore du chemin à faire, mais la réussite s’annonce. Dans quelques mois, le Togo va reprendre ses droits. Bientôt le Togo va appartenir à tous les Togolais. Moi, je suis venu pour continuer le combat que nos aînés ont commencé », a-t-il indiqué.

L’un des tous nouveaux partis politiques togolais compte se présenter à la prochaine élection présidentielle de 2015.

Encore un Olympio

Alberto Olympio a hérité un nom qui n’est pas étranger aux Togolais. Son grand père Feu Sylvanus Olympio premier président du Togo est considéré comme le père de l’indépendance. S’il peut surfer sur  la réputation de son aïeux, cela n’est pas si évident pour celui de son oncle Gil Christ Olympio. En effet le président de l’UFC (Union des Forces du Changement) dit « opposant historique » a été désavoué par une partie des Togolais depuis la signature d’un accord « de partage de pouvoir » avec le RPT parti présidentiel à l’époque.

[showads ad=inpost]

Si de cet accord, son sortis plusieurs avantages pour le Togo, il n’en demeure pas moins que le geste de l’homme fut considéré comme une trahison. Son parti sera victime en 2013 d’un vote sanction lors des élections législatives. Cette volteface de Gil Christ n’avantage pas Alberto qui porte le même nom que lui. Alberto ressemblera-t-il au au grand père où à l’oncle?

Publier un Commentaire