Jeunesse et emploi

Célébration de la journée internationale de la Jeunesse: Jeunesse et santé mentale

jeunesse togolaise
Aujourd’hui, le monde entier célèbre la journée internationale de la jeunesse. Une journée consacrée à la recherche de solution pour les problèmes de la jeunesse. Le thème retenu cette année est « Jeunesse et santé mentale »

La consommation de substances additives tabac, drogue, alcool à laquelle s’adonnent les jeunes a des impacts négatifs sur leur santé mentale. L’abus de ces substances fait partie des causes de consultation de bons nombres d’entre eux.
« Les jeunes de 15 à 49 ans ont de sérieux problèmes de santé mentale.
Pour donner un exemple, dans nos consultations nous en recevons qui sont victimes de l’abus de drogue et de violence interpersonnelle et aussi qui sont victime des difficultés de la vie si bien qu’ils sont nombreux à faire des tentatives de suicide. Il en a également qui ont des stresses suite aux chômages et également suite à des conflits familiaux »  déclare un praticien.

[showads ad=inpost]
La problématique a une dimension mondiale et touche 20% des jeunes adolescents de la planète.
L’ONU consacre en ce jour 12 aout 2014, une attention particulière à la santé mentale des jeunes.
Occasion pour elle de mobilisé la communauté internationale à la recherche de solutions aux problèmes qui affectent la santé mentale des jeunes. Problèmes causés par plusieurs facteurs dont la pauvreté relève la ministre de développement a la base et l’emploi des jeunes.

Selon la ministre les parents, la famille, l’école et la communauté ont leur part de responsabilité dans la protection de la santé mentale des jeunes. Le gouvernement quant à lui joue sa partition par la mise en place du comité national anti drogue. L’office de repression du trafic illicite des drogues et la création des centres de prise en charge logés dans les formations sanitaires à travers tout le territoire. A ces efforts il faut ajouter les stratégies de réduction du chômage des jeunes.

[showads ad=inpost]

« Il convient de mentionner la prise en charge des questions de l’emploi des jeunes a travers des programmes, des projets pertinents tel que le PROVONAT, le programme d’aide à l’embauche, le programme d’appui à l’insertion des jeunes artisans, le fond d’appui aux initiatives économiques des jeunes, le programme d’appui et du développement de la base, et programme national de promotion de l’entrepreneuriat rural. Ces programmes sont déjà en cours. Nous allons également rappeler le plan stratégique national pour l’emploi des jeunes adopté par le gouvernement en avril 2014.
J’exhorte les parents ainsi que l’ensemble des acteurs à lutter contre la stigmatisation et l’expulsion des jeunes femmes et hommes aux crises avec des problèmes de santé mentale et encourager leur insertion sociale. » a déclaré la Ministre Victoire Dogbé.

Il faut certes lutter contre la stigmatisation et l’exclusion des jeunes femmes et hommes.
Mais la meilleure protection de la jeunesse ne viendra que des jeunes eux même.

 

Publier un Commentaire