Societé

Foot/Togo: L’Etoile filante de Lomé accuse Gbohloe-Su de fraude 

 

football-abstract-6a

Le Club Etoile Filante du Togo s’estime victime de la mauvaise foi des responsables du Club Gbohloe-Su d’Aného lors sa rencontre comptant pour la 9ème journée du championnat national de la deuxième division jouée le dimanche 10 aout 2014. Il dénonce la « tricherie » opérée par le Club des Lacs dans la liste des joueurs retenus pour ce match.

Réuni en séance extraordinaire à Lomé ce mercredi 13 aout 2014, le Bureau exécutif du Club en intelligence avec le Comité Directeur de l’Etoile Filante du Togo a décidé de porter l’affaire au niveau des instances dirigeantes du Football togolais. La raison, le Club dénonce « la présence dans les effectifs de Gbohloe-Su, de deux joueurs contre qui il formule une réserve pour non qualification ».

En effet, suite aux investigations menées par le Club et des preuves réunies, il apparait clairement que les faits de faux et usage de faux, d’usurpation d’identité et d’utilisation des joueurs non qualifiés se sont révélés « avérés ».

Selon le communiqué, « l’un des joueurs incriminés s’est fait délivrer frauduleusement pour la même saison 2013-2014, deux licences par deux fédérations distinctes à savoir, la Fédération béninoise de football et la fédération togolaise de football sur la base de faux documents et pour deux clubs distincts ».

Le club qui évolue en deuxième division du championnat national de football entend se faire rétablir dans ses droits et exige de la Fédération togolaise de football, l’application rigoureuse des textes régissant le football togolais en pareille situation de fraude constatée par un club dans les rangs de l’adversaire lors d’un championnat.

« Mais d’ores et déjà, l’Etoile Filante du Togo tient à mettre en garde contre toute manipulation visant à banaliser cette procédure qu’elle a introduite pour se faire rétablir dans ses droits et informe qu’elle restera vigilante pour la bonne et sereine application des textes régissant notre football », avertit le communiqué qui précise par ailleurs :

« Par conséquent, le Bureau Exécutif de l’Etoile Filante du Togo tient à rassurer ses supporters, sympathisants et le public sportif de sa détermination à aller jusqu’au bout de sa démarche et de sa volonté d’engager une action pénale en justice pour décourager ces pratiques qui érigent la tricherie en mode de fonctionnement et qui pourrait ternir l’image de notre football ».

Ci-dessous le communiqué de presse

Communiqué de presse

Le Bureau exécutif en intelligence avec l Comité Directeur de l’Etoile Filante du Togo réuni ce mercredi 13 Aout 2014 en séance extraordinaire à Lomé, à la faveur du Club porte à la connaissance de ses supporters, sympathisants et du public sportif togolais ce qui suit :

Le dimanche 10 aout 2014, l’Etoile Filante du Togo lors de sa rencontre comptant pour la 9ème journée du championnat national de la deuxième division avait formulé une réserve contre deux joueurs de GBOHLOE-SU des Lacs pour non qualification. Suite aux investigations menées par le Club et des preuves réunies, il apparait clairement que les faits de faux et usage de faux, d’usurpation d’identité et d’utilisation des joueurs non qualifié&s se sont révélés avérés. En effet l’un des joueurs incriminés s’est fait délivrer frauduleusement pour la même saison 2013-2014, deux licences par deux fédérations distinctes à savoir, la Fédération béninoise de football et la fédération togolaise de football sur la base de faux documents et pour deux clubs distincts.

Mais d’ores et déjà, l’Etoile Filante du Togo tient à mettre en garde contre toute manipulation visant à banaliser cette procédure qu’elle a introduite pour se faire rétablir dans ses droits et informe qu’elle restera vigilante pour la bonne et sereine application des textes régissant notre football.

Par conséquent, le Bureau Exécutif de l’Etoile Filante du Togo tient à rassurer ses supporters, sympathisants et le public sportif de sa détermination à aller jusqu’au bout de sa démarche et de sa volonté d’engager une action pénale en justice pour décourager ces pratiques qui érigent la tricherie en mode de fonctionnement et qui pourrait ternir l’image de notre football.

Signé

Le Premier Vice Président        

Me Koffi Sylvain MENSAH ATTOH

Publier un Commentaire