Jeunesse et emploi

Le Togo lutte contre les grossesses et les mariages précoces

ahoefa-dede

Le ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation avec l’appui de l’organisation des nations unies pour la population a organisé un atelier d’orientation pour l’élaboration du programme de lutte contre les grossesses et les mariages précoces. Cette atelier vise à informer les participants sur les résultats de l’analyse situationnelle des grossesses et le mariage précoce et le défi lié à des axes stratégiques du programme national de lutte contre ce phénomène.

[showads ad=inpost]

Dans le monde, environ une femme sur cinq (1/5) âgées de 20 à 24 ans a déjà donné naissance à un enfant avant l’âge du 18ans. Pus d’un tiers de femmes de la même tranche d’âge sont mariées avant l’âge de la majorité. Une situation observée dans les pays en voie de développement. Le Togo n’en est pas épargnée. Face à cette situation l’état togolais a pris des mesures.

Selon la ministre Dede Ahoefa EKOUE de l’action social:« Le gouvernement est engagé à lutter contre les grossesses et le mariage précoce pour ce faire a pris des actions :

La première des actions est au niveau du cadre juridique avec le code de l’enfant qui interdit le mariage des mineurs et qui aussi prend des dispositions contre les violences sexuelles à l’endroit des enfants. Au delà de cela, beaucoup d’actions sont menées pour la sensibilisation en collaboration avec les chefs traditionnels et religieux pour lutter contre les pratiques néfastes aux enfants ».

[showads ad=inpost]

Au cours de cet atelier, il est question d’identifier les causes, les conséquences et l’ampleur de phénomène des mariages et des grossesses précoces chez les adolescentes.

Ce présent atelier servira de cadre pour les acteurs d’élaborer un plan de lutte pour mener à bien leurs actions

Ce programme de lutte contre les grossesses et les mariages précoces des adolescentes servira de guide aux différents acteurs pour la réalisation du 5e objectif du millénaire pour le développement concernant la réduction de la mortalité maternelle

Publier un Commentaire