Economie

Togo: Le FNFI se décentralise / Ouverture d’une agence à Kara

fnfi kara
Une agence FNFI Vient d’être ouverte à Kara et va couvrir 3 régions à savoir la région de la Savane, Kara et Centrale. L’inauguration a été faite par la ministre du développement à la base Victoire TOMEGAH-DOGBE.

L’agence Kara du fond national de la finance inclusive est mise en service.
Le FNFI ou la banque des pauvres se décentralise ainsi au profit des populations de la partie septentrionale du pays. L’agence de Kara se met a la disposition des régions centrale, Kara et savane.
Depuis le 26 avril, le FNFI est opérationnel avec son premier produit APSEF (Accès des Pauvres au Service Financier).
A cette cérémonie de lancement des activités du FNFI KARA, des témoignages ont été fait par des bénéficiaires sur le changement que l’APSEF leur a apporté.

[showads ad=inpost]
« Le prêt que j’ai eu m’a beaucoup aidé. Moi je fais le fromage de soja. Avant j’achetais la matière première en bol mais avec le prêt je ne prends plus en bol mais en sac entier.
Maintenant je vais continuer mon activité en toute confiance. Avec l’arrivée du FNFI les femmes de la KOZA se sont réveillées. » a déclaré une femme de la localité
« Moi je vends du kluiklui, avant je m’approvisionnais en petite quantité. Les donnés ont changé dès que j’ai eu accès au crédit. Je suis entrain de remboursé petit à petit mon prêt. En tout cas moi je ne me plain plus. J’arrive à m’en sortir avec mes enfants. » déclarait une autre.

Le plan d’action de l’agence FNFI Kara s’articule autour de quatre points:
– Suivre la mise en œuvre et le respect du protocole du produit APSEF par les prestataires des services financiers.
– Évaluer les sublages de la population touchée par ce produit.
– Assurer que l’APSEF est implémenté et mis en place dans tous les villages des régions couvertes
– Assurer une communication cohérente et professionnelle des programmes.
Par rapport a l’évolution de l’APSEF 4 mois après son opérationnalisation, la ministre du développement a la base se dit satisfaite.

[showads ad=inpost]

« L’objectif de se premier produit c’est de touché 300 milles personnes avant la fin de l’année 2014.
Aujourd’hui ce que nous pouvons dresser comme bilan c’est que les activités de sensibilisation ont été réelle et effective. Les formations ont commencée et se poursuivent.
Les mises en disposition des premiers produits ont été réelles et à ce jour je dois vous dire que nous avons atteint a peu près la moitié, 50% de la cible que nous devons toucher c’est-à-dire qu’aujourd’hui nous somme a 150 mille personne formées qui ont eut les crédits ou qui sont en attende de recevoir. Pour nous c’est un produit qui marche comme il faut. » à déclaré la ministre TOMEGAH DOGBE avant de remercier les bailleurs de fond pour leur accompagnement.
A ce sujet il est à préciser que l’aménagement et l’équipement de l’agence de Kara ont été financés par le PNUD. La BOAD vient d’effectuer lui aussi un premier décaissement de deux milliards de francs Cfa au profit du FNFI.

Publier un Commentaire