Afrique

Disparition ou mort de Castro? La police Ghanéenne s’en remet à l’Interpol

mort castro

Plus de 2 mois après la disparition du chanteur Ghanéen Theophilus Tagoe alias Castro et sa copine Janet Bandu, les recherches et les fouilles se poursuivent mais ne donnent aucun résultat. Les autorités ghanéennes font appel alors à l’Interpol.

 

Une intervention internationale s’impose

Depuis la disparition de la star de la musique et de sa petite amie, signalée le 6 juillet passé, la police ghanéenne n’a pas arrêté d’enquêter et de fouiller. Malheureusement, toutes les recherches demeurent stériles jusqu’à présent. A bout de forces, les autorités ghanéennes n’ont d’autres choix que de demander de l’aide.

Ainsi, lundi dernier, dans le but de retrouver ces deux personnages, elle fait appel à l’Interpol. Le commissaire de police Prosper Kwame Agblor avait donné plus d’explication sur cette demande d’aide en déclarant : « Nous leur avons également demandé de nous informer si des cadavres non identifiés étaient retrouvés ».

Plein de rumeurs sur la question

La triste nouvelle de cette disparition constitue un sujet de polémique au sein des discussions.

Pour certains, Castro et Janet seraient décédés mais pour d’autres, en particulier ses proches et ses amis, ils sont toujours vivants.

D’autres personnes laissent croire que la star aurait fait l’objet de sacrifice pour le compte de son ami de tous les jours, le joueur footballeur Gyan Assamoah.

Quant à la loi, ils ne seront déclarés morts qu’en 2021, c’est-à-dire 7 ans après l’événement. Toutefois, la police déclare qu’elle continuera par fouiller et par enquêter sur cette mystique disparition.

Lomé infos leur souhaite une très bonne chance dans leur investigations.

Publier un Commentaire