Réligion et Culture

Epé Ekpé, 352ème édition: La pièrre est blanche

Epé Ekpé 2

Hier Jeudi 18 Septembre 2014, le peuple Guin a débuté les événements commémoratifs de la 352ème édition de leur fête traditionnelle Epé Ekpé. La Pierre sacrée qui a été prise est d’une couleur blanche, symbole de paix et de réconciliation.

 

Un message important à l’endroit de la nation

Il s’agit de l’une des fêtes historiques les plus importantes de toute l’Afrique de l’Ouest, fête au cours de laquelle la cérémonie de prise de Pierre sacrée communément appelée Ekpéssosso est faite. Les hostilités ont débutés hier dans l’après midi à ANEHO Glidji-Kpodji par cette cérémonie de prise de pierre qui marque le début de la fête en pays Guin.

Cette année, la Pierre sacrée est de couleur blanche. D’après les prêtres vaudous, elle véhicule le message de la paix et de la réconciliation. Elle exhorte également la population à accorder plus d’importance aux enfants nécessiteux, déshérités.

Epé Ekpé

Une occasion de retrouvaille

La fête traditionnelle Epé Ekpé rassemble tout un peuple notamment les fils et les filles Guin, des invités venus de par le monde, de curieux visiteurs et beaucoup d’autres personnes. Plusieurs enfants de la diaspora n’aiment pas se faire compter l’évènement. Ils descendent tous pour assister aux festivités.

C’est donc dans un esprit de fraternité, de tolérance, de pardon et de convivialité que le peuple Guin passe ces périodes de la fête Epé Ekpé.

Rappelons que l’apothéose de cette fête a lieu une semaine après la cérémonie de prise de Pierre sacrée, par la dégustation du célèbre plat des Guins « yéké-yêkê ».

Publier un Commentaire