Education

Rentrée scolaire : voici le jour J

rentree scolaire

Les belles vacances sont finies, c’est la reprise des cours ce lundi 29 septembre 2014. Le Ministre des Enseignements Primaires et Secondaires s’est encore une fois prononcé sur l’effectivité de cette rentrée scolaire hier, malgré Le mot d’ordre de grève de l’Union des Syndicats des Enseignants du Togo (USET), lancé samedi dernier.

 

Une reprise des cours bien douteuse

Ce lundi matin, des élèves sortaient de tous les coins de rue sur toute l’étendue du territoire pour se diriger vers leurs écoles. Depuis la semaine dernière chez les marchands d’articles scolaires, c’est le moment de se frotter les mains. Des parents et des élèves affluent çà et là pour acheter des fournitures scolaires. Les tailleurs aussi s’activent pour confectionner à temps les nouvelles tenues scolaires.

Hier, dimanche, 28 septembre 2014, le Ministre des Enseignements Primaires et Secondaires Florent Manganawoe a prononcé son discours sur la rentrée, invitant tous les acteurs à œuvrer à la réussite de l’année académique 2014-2015. Au menu de ce discours, il était question de l’effectivité de la rentrée ce 29 septembre 2014, des réalisations de l’Etat pour l’année scolaire entamée, les nouvelles dispositions prises pour faire face à l’épidémie hémorragique à la fièvre Ebola en milieux scolaires et les efforts du gouvernement pour une rentrée paisible, ce qui ne fut pas le cas la rentrée de l’année précédente.

Pour expliquer ce dernier point, le Ministre n’a pas passé sous silence la question du paiement de la prime de rentrée et de bibliothèque aux enseignants. D’après lui, ce sujet a été déjà discuté lors de la rencontre du gouvernement avec les enseignants la semaine dernière à Kpalimé, et la prime ne sera payée qu’après la rentrée.

Cette décision du gouvernement n’a pas été bien accueillie par les enseignants qui réclament leur prime avant la rentrée. Pour cela, après des séances de concertations et d’AG, l’USET a lancé un mot d’ordre de grève de 3 jours du 29 au 2 septembre 2014.

Une grève qui apparemment est loin d’être unanime

Après le lancement du mot d’ordre de grève de l’USET, La fédération des syndicats travailleurs de l’enseignement du Togo (FESYNTET) a fait une sortie médiatique ce dimanche 28 septembre. Pour les partisans de ce groupe, il n’est pas raisonnable de rentrer en grève à cette rentrée à cause du problème de paiement de prime.

« Nous lançons un appel aux autres fédérations surtout celles là qui font planer des menaces de grève sur la rentrée, de faire confiance à l’employeur et que nous ne pourront pas prendre comme motif la réclamation d’une prime pour faire entorse à la rentrée. Par rapport à cela, nous demandons à tous les enseignants de reprendre les cours demain à 7h… », avait déclaré Ayité Abaglo, Secrétaire Général Fesyntet.

Pendant ce temps un peu plus loin dans la préfecture de tchaoudjo à Sokodé, un nouveau regroupement voit le jour au sein du corps enseignant. Il s’agit du Mouvement des Enseignants pour le Soutien au Parti Unir (MESUR). A la tête d’un bureau de 17 membres, le président a pour mission d’amener les enseignants au respect des règles élémentaires pour ne pas sacrifier la vie des apprenants.

« Depuis un certain nombre d’année, nous sommes confrontés à des mouvements qui sont liés aux revendications syndicales. Ces mouvements, le plus souvent sont observés d’une manière maladroite dans notre préfecture. Notre objectif, c’et de faire qu’en sorte que l’enseignement soit apaisée… » avait-il laissé entendre.

Que nous réserve exactement le secteur de l’éducation cette fois-ci ? La grève lancée par l’USET a-t-elle pu être observée à cette rentrée ? Si oui, ce bras de fer, parviendra t-il à faire changer d’avis le Gouvernement ? Et les élèves que deviendront-ils dans tout cela ?

Attendons de voir la suite, Lomé infos vous en dira plus très prochainement.

Publier un Commentaire