Réligion et Culture

Lonfoh, la fête traditionnelle des Akébou 2ème édition a été célébrée

fete traditionnelle blitta

Le weekend dernier, le peuple Akébou a commémoré pour la seconde fois leur fête traditionnelle dénommée Lonfoh. Différents autorités ont prit part à cette manifestation.

 

Un instant de bonheur pour les fils du milieu
Cette deuxième édition de la fête traditionnelle des Akébou communément appelée Lonfoh a rassemblée des milliers de personnes ce weekend dans la préfecture de l’Akébou. Les fils ainsi que les filles du milieu, les parents alliés et amis, les invités, les curieux, tous n’ont pas voulu se faire compter l’événement. Ils étaient nombreux à effectuer le déplacement en vue de prendre part à cette fête.
Il s’agit donc d’un moment d’intégration, d’union, de réconciliation et de recueillement. Parmi les augustes personnalités, on notait la présence de Monsieur Komi Assogba, représentant du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.
Il a fait usage de l’occasion qui lui avait été donnée pour saluer l’initiative des organisateurs de cette fête et a invité le peuple Akébou à conserver cette glorieuse valeur culturelle, puis à demeurer unis pour un Togo prospère.

 

Pour la petite histoire…
Le peuple Akébou est né à la suite de l’union de 8 tribus qui avaient décidés de rester ensemble et de partager les mêmes valeurs culturelles et linguistiques, d’où la naissance de la langue Akébou.
D’après le Docteur Komlanvi M’Boma, Président d’organisation de cette 2ème édition de la fête Lonfoh, le mur d’Agbogbo cassée date de 1700 et c’était à partir du 1700 les gens ont été accueilli. Cela voudrait donc dire d’après les recherches que quelque part, le noyau arrivé à Akébou venait de très loin. Les fouilles archéologiques semblent dire que ce noyau est même venu de l’Est, des contrés du Congo et du Cameroun.

Publier un Commentaire