Education

Mois du Civisme et de Citoyenneté : Population de Sokodé sensibilisée

ministre anate a sokode

La Ministre en charge de la Formation Civique et son équipe, poursuivent leur tournée de sensibilisation. Ils étaient à Sokodé dans la Préfecture de Tchaoudjo ce 25 octobre 2014 dans le cadre du mois de civisme, qui a pour objectif de redonner au peuple togolais les valeurs citoyennes et civiques.

 

Eliminer les maux qui gangrènent la société
Après Atakpamé, la Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique madame Germaine Kouméalo Anate et sa délégation, s’étaient rendus à Sokodé pour le lancement du mois de Citoyenneté et du Civisme.
Le message a été le même. Il s’était agit d’amener les citoyens et citoyennes togolais à renouer avec les précieuses valeurs civiques et citoyennes, qui semblent faire défaut depuis un certain temps dans le comportement de tout un chacun.
C’est ce que confirme Jean-Luc Gomez, Directeur de Cabinet du Ministère de la Communication en ces termes : « nous venons de dire halte à cet incivisme grandissant et aussi le Togo est en marche alors il faut des valeurs civiques morales et citoyennes encrés dans ce type de citoyen pour pouvoir entretenir ce chemin vers le développement, ce chemin que le Togo entreprend aujourd’hui pour sa prospérité ».

 

Le message semble être passé
Tout au long de ce mois du civisme et de citoyenneté qui tire d’ailleurs à fin, le Ministère en charge de la Formation Civique a utilisé plusieurs activités pour véhiculer les messages. Des caravanes, des sketchs, des communications, des simulations, tout ceci pour un retour d’un comportement citoyen au Togo.
A Sokodé, le son était clair. Des actes inciviques tel que l’utilisation des téléphones portables en circulations, l’intolérance, la criminalité, le non respect des codes de la route, les actes de violence, la contribution à l’insalubrité des rues et places publiques, la mauvaise gestion des biens publics et plein d’autres encore.
Après ce passage à Sokodé, on pourra faire mention de la naissance d’une prise de conscience. Les sensibilisés reconnaissent l’importance de la réinsertion des valeurs civiques et citoyennes dans les comportements des togolais et promettent relayer l’information dans leur milieux.
Rappelons que Sokodé est la 4ème étape de ce Programme de sensibilisation débuté officiellement le 3 octobre dernier. La prochaine étape sera la ville de Kara.

 

Publier un Commentaire