Economie

Semaine de la micro-finance : Plus de pauvres au Togo

fnfi

Ce lundi 13 octobre 2014, la Ministre du Développement à la Base Victoire Tomegah-Dogbe a lancé la semaine de la micro-finance. Il sera agit d’une semaine où les autorités togolaises, les acteurs ainsi que les bénéficiaires de ces institutions, effectueront des échanges, en vue d’assainir et d’approfondir le secteur pour un développement économique maximal du pays.

 

Les micros-finances s’exposent au public

Cette semaine est dédiée aux micros-finances au Togo, un secteur qui a sa place dans le développement du pays. A travers leurs diverses actions, les micros-finances contribuent au développement économique du pays. C’est dans l’objectif de réfléchir au fonctionnement de ces institutions et à ses bienfaits que cette semaine a été décrétée par le Ministère du Développement à la Base.

Pour le Directeur Exécutif APIM-Togo Ange Ketor, la population ne connait les micros- finances que sous l’angle épargne Crédit.

Mais à travers ces quelques jours d’échanges, « nous voulons montrer à la population qu’on fait plus que ça. Nous voullons démontrer à la population ce que nous faisons exactement et c’est l’ensemble des acteurs qui sont ici, les partenaires, les prestataires de services et même les bénéficiaires que la nouvelle donne veut qu’on soit plus dynamique, qu’on soit proactif, qu’on desserve plus la population en fonction de ses besoins réelles… », S’expliquait le Directeur Exécutif en ces termes.

 

Réduire la pauvreté au Togo

Depuis quelques mois, le gouvernement togolais s’est engagé dans une nouvelle lutte contre la pauvreté dans le pays.

Les nouvelles stratégies utilisées pour réduire le taux de la pauvreté sont entre autres le lancement du Fond National de la Finance Inclusive (FNFI), qui a pour premier produit l’Accès des Pauvres au Service Financier(APSEF). Toutes ces actions relèvent de l’initiative du Ministère du Développement à la Base.

Cette nouvelle initiative qu’est le lancement de la semaine de la micro-finance s’inscrit également dans la lutte contre la pauvreté au Togo. Le gouvernement compte à travers cette semaine, assainir cet instrument de développement économique qu’est la micro-finance puis l’accompagner en conséquence afin qu’elle puisse servir plus de personnes, même dans les coins les plus reculés.

 

Publier un Commentaire