Education

Togo : Condomize, la campagne de port du préservatif se poursuit

condomize togo2

Depuis 14 jours, la plateforme des Organisations de la Société Civile (OSC), a lancé une campagne de sensibilisation dénommée CONDOMIZE, sur les grossesses précoces, les IST, et le VIH Sida. Le site de la 8ème édition de la fête de la bière est le cadre choisit pour encourager les jeunes à se servir du préservatif.

 

Il faut que les jeunes changent de comportement
Depuis un certain temps, les statistiques ont démontré que ce sont les jeunes qui contractent plus le virus du Sida. Ceci voudrait dire que les préservatifs sont délaissés par ces derniers. CONDOMIZE a été initié par la plateforme des Organisations de la Société Civile (OSC), en partenariat avec d’autres organisations comme l’UNFPA, afin de redonner l’envie d’utiliser les capotes aux jeunes.
Un cadre bien choisit, la fête de la bière, un endroit où justement plusieurs jeunes pourront être touchés.
Lambert Amegee, Coordonnateur de la Plateforme des OSC affirme dans la même optique que « ce dont il s’agit, c’est vraiment de toucher les gens à ce qu’ils changent de comportement. on sait très bien que changer de comportement, ce n’est pas quelque chose de facile, c’est quelque chose qui prend du temps mais, par rapport à ça, c’est une occasion vraiment où on peut accueillir beaucoup de gens et de profiter de cette occasion qu’offre la fête de la bière pour toucher beaucoup de personnes, beaucoup de gens dans cette activité de promotion de distribution et puis du port du préservatif ».

 

Une campagne meublée de plusieurs activités
L’objectif de ce programme, c’est d’arriver à réduire d’une façon considérable, le taux des grossesses précoces, des Infections Sexuellement Transmissibles, et du VIH Sida au Togo. En vue d’y parvenir, les organisateurs avec l’aide de leurs partenaires, ont mis en place diverses activités à l’endroit des jeunes.
En plus des sensibilisations et des milliers de préservatifs masculins et féminins distribués gratuitement, d’autres programmes sont disponibles.
Lambert Amegee s’explique en ces termes : « En direction des jeunes, les activités qui sont financés par l’UNFPA sont essentiellement destinés pour les jeunes, jeunes garçons comme jeunes filles. Donc nous avons des activités de mobilisation qui touchent les jeunes de 10 à 24 ans, nous avons des activités d’offre de service qui touchent les jeunes de 15 à 24 ans. »
Jeune, toi aussi, change de comportement.

Publier un Commentaire