Politique

Togo : Les nouveaux Membres de la Ceni rentrent en Fonction

homawoo jean claude

Après leur élection il y a quelques semaines à l’Assemblée Nationale, les 17 Membres de la Commission Electorale Nationale et Indépendante(Ceni), ont prêté serment ce mardi 29 septembre 2014, devant la Cour Constitutionnelle et d’autres personnalités, notamment le Premier Ministre. Le Bureau d’âge a été mis en place par la suite de la prestation de serment.

 

Ils ont juré fidélité et objectivité

Les élections présidentielles de 2015 s’approchent à grands pas, les préparatifs se poursuivent.

Elus par l’Assemblée Nationale depuis deux semaines, les 17 membres de la Ceni sont aptes à accomplir leurs missions hier, après avoir prêté serment devant la Cour Constitutionnelle et d’autres personnalités comme le Premier Ministre Kwessi Séléagodji AHOOMEY-ZUNU.

Après avoir prononcé l’unique formule d’engagement à œuvrer en toute honnêteté, fidélité et impartialité, le Président de la Cour Aboudou ASSOUMA a renvoyé les 17 Membres de la Ceni dans leur fonction. « La cour donne acte à chacun de vous de la prestation du serment et vous renvoie dans l’exercice de votre fonction…» indiquait-il.

Une lourde tâche attend donc les 17 membres de la Ceni et ils en sont conscients comme l’affirme monsieur Baoubadi Bakai, Membre de la Ceni : « Nous avons donc une lourde responsabilité devant le peuple togolais et même devant l’opinion internationale parce que vous savez tous, ce que représente les élections dans un Etat démocratique ».

 

Jean-Claude HOMAWOO (Photo), Doyen D’âge

Après avoir prêté serment, la première mission qui s’impose à ces membres de la Ceni consiste à mettre en place le bureau d’âge, ce qui fut aussitôt fait. Ce bureau a pour missions d’appliquer le règlement intérieur et de faire élire les membres du bureau exécutif de la nouvelle équipe chargée de l’organisation des élections présidentielle de 2015.

Ce présidium a donc pour président le doyen d’âge Jean-Claude HOMAWOO et en qualité de rapporteur, la benjamine DOSSEH Mokpokpo.

Publier un Commentaire