Politique

Vers une mise en application des recommandations de la CVJR?

cvjr togo

La Société Civile veut aider le Togo à atteindre la réconciliation nationale. L’Union Européenne compte accompagner les projets de plaidoyer en vue d’une mise en œuvre optimale.

 

Des recommandations laissées en jachère…
La Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) qui avait été pilotée par Mon Seigneur Nicodème Barrigah, dans l’objectif d’amener les fils et filles du Togo vers une réconciliation nationale, a prit fin depuis plusieurs semestres en arrières. Mais, les recommandations laissées par cette commission pour amener les togolais vers cette réconciliation semblent être négligées depuis lors.
La Société Civile relance le sujet. Pour elle, il faut impérativement que les projets plaidoyer recommandés par la CVJR soient mis en application. Ce sujet a été l’objet d’une rencontre entre les membres du gouvernement togolais et certaines organisations de la Société civile notamment l’Union Européenne, ce jeudi à Lomé.

 

Des projets en voie d’exécution
Selon le Ministre Djossou Semondji de la Planification, du Développement et de l’Aménagement territorial, la rencontre de ce jeudi, leur a permis « d’échanger sur le contenu des projets et sur les démarches à entreprendre pour donner plus de chance à la réussite de ces projets. » Les autorités togolaises conviennent donc avec les organisations de la société civile que les recommandations de la CVJR en l’occurrence les projets plaidoyers, doivent être appliquées si on veut atteindre une réconciliation nationale.
A cet effet, plusieurs projets ont été retenus. Ils vont être mis en application grâce au soutien financier de l’Union Européenne.

Publier un Commentaire