Economie

Adji Otèth Ayassor s’explique sur la rectification du budget de loi de finances

ministre-ayassor

Ce jeudi 30 octobre 2014, le Président de l’Assemblée Nationale Dama Dramani, ses collègues, et quelques membres du gouvernement se sont retrouvés au Parlement, dans le cadre de l’examen et l’adoption du projet de loi de finance rectificatif Gestion 2014.

 

Un budget revu à la baisse
De 830,4 milliards de francs CFA, le budget passe à 720,9 milliards, soit un rabais de 104,5 milliards.
D’après le Ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otèth Ayassor, « Cette baisse est due à l’effet combiné des augmentations d’une part, des dépenses de matériels, des subventions au Fonds National pour la Finance Inclusive (FNFI), des intérêts sur la dette et des dépenses d’investissements. »
Le Président de l’Assemblée Nationale Dama Dramani, pointe lui, du doigt, « la renonciation par le gouvernement à une partie des droits et taxes sur 14 produits de grande consommation, et qui illustre la détermination du gouvernement à tout mettre en œuvre, en vue de soulager les populations en proie à la vie chère ».

 

Un nouveau projet de loi bien raisonnable
A cette deuxième session ordinaire, un nouveau projet de loi, révisant l’ancien projet de loi de finance Gestion 2014 à la baisse, a été voté selon les besoins du moment.
C’est ce qu’indique d’ailleurs le Ministre en charge des Finances en ces termes : « Cette loi permet ainsi au gouvernement de prendre en compte les mutations qui se sont opérées au cours de l’exécution de la loi des finances initiales. Les dépenses vont connaître une diminution de 109,5 milliards de francs CFA, soit l’équivalent de 13,2% ».

Publier un Commentaire