Jeunesse et emploi

Adopter un enfant, quelle procédure suivre au Togo ?

adoption enfant

Plusieurs enfants sont en difficulté dans notre pays. Ils vivent dans des conditions précaires, misérables, laissés à eux même et deviennent la plupart des temps, un fléau pour la nation. Par des liens d’adoptions, certains parmi ces enfants ont eu la chance de sortir de la misère. Ils ont été accueillis dans des familles et ont été réinsérés normalement dans la société.

D’après les statistiques, environ 60 enfants sont adoptés chaque année au Togo. Depuis 2009, 300 enfants ont été donc adoptés par des personnes qui résident à l’étranger tout comme au Togo.

 

Mais, par quel moyen ces personnes sont-elles arrivées à adopter ces enfants ?

Madame Kama-Djonna Akoura, Secrétaire Permanente du Comité National de l’Adoption de l’Enfant au Togo (CNAET), décrit la procédure comme suit:

–         D’abord l’intéressé doit se rendre au CNAET et déposer une première demande d’agrément ;

–         Il doit avoir des entretiens avec les membres du comité ;

–         Les membres du comité effectueront des enquêtes sociales et psychologiques ;

–         L’intéressé doit constituer un dossier avec des pièces qui lui seront demandées ;

–         Le comité va siéger pour étudier le dossier, si favorable, l’intéressé aura donc son agrément.

Ce qu’il faut également retenir, c’est que la procédure d’adoption au Togo coûte 280 000 FR Cfa aux nationaux et 580 000 FR Cfa pour les parents étrangers.

Le Comité National de l’Adoption de l’Enfant au Togo ne limite pas sont travail qu’à l’obtention de l’agrément. Ils suivent de près l’évolution des enfants adoptés dans leurs familles d’accueilles, sur tous les plans, où qu’ils soient, même dans les coins les plus reculés. Les familles sont donc tenues de fournir au comité des rapports annuels.

Publier un Commentaire