Politique

Dysfonctionnements au sein de la CENI, les commissaires de l’opposition s’expriment

ceni togo

Ce jeudi 20 novembre 2014, les commissaires des partis politiques de l’opposition à la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI, ont rencontré les médias, en vue d’informer l’opinion publique nationale et internationale, sur des dysfonctionnements qui interviennent dans le fonctionnement de l’organe en Question.

 

Qu’est ce qui ne va pas à la CENI ?

Les représentants de l’opposition à la CENI, dénoncent des irrégularités dans le fonctionnement de l’organe qui est censé organiser une élection présidentielle claire et transparente au Togo en 2015.

En effet, au cours de cette conférence de presse, les commissaires dénoncent entre autres le recrutement douteux de 3 experts et la commande de 700 000 cartes d’électeurs.

 

Les dysfonctionnements en résumé avec le chargé de la communication à la CENI :

«Le Ministre de l’Administration Territoriale de la Décentralisation et des Collectivités locales, met à disposition de la CENI 3 experts internationaux. A ce jour, les membres de la CENI ne connaissent même pas les termes du contrat liant le gouvernement à ces experts.

Sur ces 3 experts, un seul est aujourd’hui en fonction à la CENI. Il s’agit de Monsieur Clément Aganayi. Ce dernier s’est constitué au sein de la CENI une Cellule de travail en recrutant sans l’aval de l’institution 4 autres experts internationaux qui relèvent directement de son autorité.

Ceux-ci devant requérir son avais avant de donner toute informations aux commissaires», indiquait monsieur Edem Atanti, Chargé de la Communication à la CENI lors de la conférence de presse.

Ces représentants ont tenu à rencontrer la presse car ils ont été mandatés par des partis politiques disent-ils, et ils doivent donc leur rendre compte. C’est à ces partis politiques là maintenant de réagir face à cette situation.

Publier un Commentaire