Education

Le mois du Civisme et de Citoyenneté a pris fin : Apothéose à Kara

germaine anate koumealo

Après les grandes villes du Togo, la ville de Kara a été choisie pour clôturer le mois d’octobre, décrété par le gouvernement comme mois du Civisme et de Citoyenneté, lancé officiellement le 03 octobre dernier. L’objectif demeure le même, redonner le sens du civisme et de citoyenneté aux peuple togolais.

 

Une soirée récréative mais riche en sensibilisation
Amener les fils et filles du Togo à s’approprier les valeurs civiques et citoyennes, tel est le message qu’à fait passer la Ministre en charge de la Formation Civique Koumélao Anate, appuyée par son équipe, dans toutes les grandes villes du Togo, au cours de ce mois d’octobre dédié au civisme et à la citoyenneté.
Les activités ont été clôturées en toute beauté à Kara, avec une soirée récréative. Plusieurs personnalités étaient présentes à cette manifestation notamment la Ministre de la Communication, des Arts, de la Culture et de la Formation Civique. Les responsables régionaux étaient également présents et pour le Préfet de la Kozah Colonel Badibawu BAKALI, c’est un honneur d’avoir choisi la ville de Kara pour célébrer cette apothéose.

 

Contribuer au développement du Togo par le civisme et la citoyenneté
C’était une soirée riche en culture et en humour. Tous les artistes qui ont eu à prester ont délivrés des messages de sensibilisation. Dans la foulée, la Ministre de la Communication a prononcé un discours, rappelant l’importance du civisme et de la citoyenneté dans notre pays.
Elle avait affirmé qu’« alors où le gouvernement fait des efforts à travers de nombreuses réformes pour assurer le bon fonctionnement de nos institutions, pour maintenir la paix et la stabilité dans notre pays, l’incivisme et le déficit de citoyenneté ne peuvent que miner de l’intérieur la société apaisée et prospère que nous voulons bâtir.
C’est dire que nous devons pour accompagner et renforcer les avancées qualitatives marquées par notre société, nous devons donc œuvrer pour le progrès de la moralité publique pour l’adoption de bonnes pratiques partout, l’appropriation de l’esprit civique et des comportements citoyens et responsables.
Ce qui nous rassemble au-delà des barrières de nos fonctions, de nos origines, de nos métiers divers, c’est bien le service de la nation et le service à autrui, qui sont basée sur des valeurs tels que l’amour du pays, le respect de l’autre, l’altruisme, le partage et le dévouement ».
Le mois du civisme a certes pris fin mais, chaque togolais est appelé à être missionnaire et véhiculer le message dans son milieu, pour un Togo plus épanoui.

Publier un Commentaire