Politique

Reformes au Togo : François et Faure sur la même longueur d’onde

Faure-Gnassingbe-francois-Hollande

A quelques heures de l’ouverture à Dakar du sommet de la francophonie, le président français François Hollande affirme dans une interview accordée aux chaînes internationales RFI, France 24 et TV5Monde qu’on ne « change pas l’ordre constitutionnel par intérêt personnel » avant d’ajouter qu’il n’était pas en mesure «d’interdire à des chefs d’Etat de se présenter plusieurs fois aux scrutins» si leur loi le permet, mais les a exhortés à favoriser des scrutins transparents et équitables. Il a donné l’exemple de la France ou dans un passé encore récent il n’y avait pas de limitation de mandat.
Surement des frustrations du côté des tenants de l’ordre révolutionnaire ou insurrectionnel CAP 2015. Depuis Accra où était en visite officielle en début Faure Gnassingbé avait été clair par rapport à la question des réformes en ces termes:  »Tout ce que je peux vous dire, c’est que la Constitution en vigueur sera rigoureusement respectée…Naturellement, l’opposition et les partis politiques peuvent avoir une opinion sur telle ou telle chose, mais ce vers quoi nous devons tous tendre, c’est la stabilité surtout, et le respect des dispositions constitutionnelles ». En clair « La Constitution en vigueur sera rigoureusement respectée ».

Francis Ayida

Publier un Commentaire